AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Cheshire Cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Cheshire Cat Lun 17 Jan - 12:49

We're all Mad here

Ploup-poulp Dossier
Taylor Chester Cheshire Cat.

Âge ;
Indice: Entre 16 et 18... 17 ? Trop fort !
Date de naissance ;
Le 6 Janvier.
Ville natale ;
Il me semble qu'il y a un W... A moins que ce ne soit un "M" à l'envers... Wonderland ? Ah oui, ça doit être ça...
Emploi ;
Tout dépend de son humeur. Autrefois, il était parfois criminel, parfois Indic', parfois détective. Un ancien Consultant au casier vierge grâce à l'aide apportée au Commissaire. Ces trois métiers étaient ceux qu'il exerçait pour le plaisir et contre l'ennui. Mais désormais, il ne s'ennuie plus, pas depuis qu'il est un Epouvanteur, Lieutenant de la Septième Escouade.
Préférences amoureuses ;
Bisexuel, il prend tout le monde ! ♥ Ou... Personne ?
Talent surnaturel ;
Il possède le don d'ubiquité. Ces trois petits mots résument tout un talent qui s'avère être bien plus complexe. Taylor peut être à un, deux ou plusieurs endroits à la fois. Il est capable de vivre un présent dans plusieurs lieux en même temps : de quoi remettre en question toute l'humanité. Et ce don, il le maîtrise à la perfection. Du coup, il est même capable de ne faire apparaître que son sourire à un endroit, ses yeux à un autre, ou alors tout au même endroit. Quant à comment savoir qu'il se trouve à divers endroits en même temps, la réponse réside dans la sensation, ou la douleur : un oeil voyant un lieu, l'autre oeil un autre lieu, par exemple. Mais maintenant, admettons une hypothèse : si seulement une partie de son corps est quelque part, comment savoir ? S'il se trouve dans un marais, il sentira ses pieds baignant dans l'eau, alors qu'il est en même temps sur sa branche ; s'il est tranquillement dans un salon, il ressentira la chaleur ambiante, etc. Cependant, il reste toujours une seule et même personne, ainsi ne peut-on pas parler de dédoublement.
Seulement, même ce pouvoir a ses limites. Lorsqu'il l'emploie trop souvent, Taylor est pris de fortes et longues migraines qui l'empêchent de réfléchir. A consommer avec modération ? C'est exactement ce qu'il fait, car il déteste ne pas pouvoir se concentrer. Et s'il reçoit un coup violent par surprise alors qu'il utilise son don, il disparaîtra de tous les lieux et apparaîtra quelque part, ou plutôt nulle part puisqu'il peut ignorer lui-même sa destination.

A calamar tapageur, Passions inavouables.


Sa personnalité ? Vous voulez en savoir plus sur sa personnalité ? Vous prenez un grand risque ! Mais si vous insistez, nous allons le décrire un peu...

La première chose à savoir sur lui est fondamentale : Taylor est très, très, très lunatique. A un point tel que certains le pensent bipolaire, d'autres schizophrène. Dans les deux cas, on ne peut pas vraiment dire qu'ils aient tort. Tant de mystères rôdent autour de lui que l'on ne peut être sûr de rien... Un jour, vous l'apercevrez, perché sur une branche au sommet d'un arbre : il sera d'humeur joueuse, souriant et s'amusant à charmer pour lutter contre l'ennui. Le lendemain, si vous avez le malheur de le réveiller pendant sa sieste, il deviendra taciturne, agressif, alors attendez-vous à ce qu'il griffe ! D'autres fois encore, il partira dans des délires sans vraie raison, égaré dans des pensées et des contemplations métaphysiques que seul lui comprend. Il passe par tous les états d'âme possible, à l'exception d'un seul : la tristesse. Les gens pensent alors soit il n'a jamais été triste, ignorant ce qu'est ce sentiment, soit - ce qui est plus plausible, et vrai - il fait son possible pour la cacher. Nous pourrions encore dire beaucoup de choses sur ces différentes "personnalités" qui le composent tant elles sont nombreuses, mais certaines reviennent plus souvent que d'autres.

Si l'on devait lui attribuer une qualité émanant en toutes situations, ce serait : l'intelligence. S'il vous apparaît un peu naïf parfois, ne vous y fiez pas: c'est un de ces nombreux leurres. Car en réalité Taylor possède des capacités intellectuelles qui surpassent, et de loin, celles du commun des habitants de Malkins. Quelle que soit la situation, il a déjà tout calculé, comprend tout ce qu'il va se passer et la réaction que vont avoir les gens. C'est d'ailleurs de cette intelligence hors du commun que résulte son don. Remettant toute logique en question, il a compris comment pouvoir se trouver à plusieurs endroits à la fois. "Quelle chance ! " pensez-vous ? Pas lui. A cause de ses capacités, Taylor a fini par se lasser de tout, et la vie-même est devenue un véritable ennui. Comment trouver un peu d'occupation ? C'est très simple : il se joue de tout et de tout le monde. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi vous posait-il une énigme sans queue ni tête à un croisement de chemin ? Il se plaît à questionner les habitants sans réelle raison, si ce n'est pour les aider... Ou pas. Une fois de plus, tout dépend de lui et de son humeur impossible à deviner.

Mais n'oublions pas que Taylor est Cheshire Cat ! Et comme toute créature appartenant à la gent féline, il est très indépendant. Il se moque éperdument de la rivalité et ne cherche jamais à se mettre en compétition avec autrui: quel est l'intérêt ? Non, la seule personne qu'il affronte est lui-même, voulant aller toujours plus loin dans ses raisonnements que seul lui peut suivre. Déterminer les limites de son être, et les braver. On ne peut pas vraiment dire qu'il soit affectueux, et le fait d'être seul ou non l'indiffère. Pourtant, pour le peu que vous l'ayez marqué, certains d'entre vous ferons peut-être partie soit de ses amis, avec qui il deviendra une vraie boîte à ronrons ; soit de ses ennemis, autrement dit ses griffoires favoris ! Il connait tout le monde et personne, résidant partout et nulle part. Mais en tout cas, ne soyez pas surpris s'il passe une longue journée en votre compagnie sans se souvenir de vous le lendemain. Selon lui, les relations sont chimériques : pourquoi s'attacher à quelqu'un ? On peut dire que pour ceci, il est cruel. Votre avenir ? Il l'a déjà compris en un regard. Mais votre sort ? Il s'en moque éperdument. Voyez-vous, Taylor est un grand Sociopathe. La majorité d'entre vous, sachez-le, n'est pas considérée comme des personnes, mais comme des moyens de passer le temps, de se divertir pour briser la routine. Et oui, vous n'êtes qu'un jouet entre ses mains, ne serait-ce que l'espace d'un instant.

Bien. Il est peut-être temps de vous dire la vérité à son sujet... Non pas que tout ceci soit faux, bien au contraire. Mais Cheshire Cat est hanté par cet ennui de la vie devenue trop banale à son goût, et l'un de ses loisirs suprêmes est de jouer la comédie. C'est de ce jeu qu'en advient ses nombreux métiers d'autrefois. Le premier jour, il était criminel, laissant volontairement des indices menant à un cul-de-sac. Le lendemain, il était détective et menait sa propre enquête sur son propre crime. S'il s'est déjà fait prendre à son propre piège ? Bien sûr ! Plusieurs fois même, souvent volontairement. Mais si on sait qu'il fait partie des Epouvanteurs ? Malheureusement pour lui, oui. La police de Malkins aurait pu autrefois l'arrêter et l'enfermer pour ses nombreux délits généralement mineur quand il était encore Consultant, mais elle ne le fit pas. Pourquoi ? Parce qu'il leur était utile : Qui aurait voulu se débarrasser d'un aussi bon indic' et d'un esprit de déduction pareil ? Maintenant, lui comme tous les autres Epouvanteurs, elle le traque sans relâche. Cependant, son jeu ne s'arrête pas là : d'ailleurs, toutes ses personnalités n'en sont elles aussi qu'une part. Il portera aussi bien le masque de la peluche à caresser à longueur de journée que celui du fauve cruel et sanguinaire, mais une chose est sûre : il fera en sorte d'être celui que l'on ne s'attend pas qu'il soit !

Miroir, mon beau miroir


Pour commencer, avouons-le, Taylor a de nombreux atouts entre les mains concernant son physique. De quoi faire rager plus d'une personne, car ce à quoi il peut ressembler l'indiffère au plus haut point. Mais s'il est beau, tant mieux : il peut alors ajouter le charme et la séduction à ses nombreux passe-temps ! De taille légèrement inférieure à la moyenne des habitants de Malkins, il est mince, très mince. Mais ne vous fiez pas à sa silhouette paraissant frêle et gracile. Par son habitude à grimper aux arbres, il s'est taillé un corps endurant d'athlète, et c'est tout en finesse que sa musculature est dessinée ; ni trop, ni trop peu. Ses membres - particulièrement ses jambes - sont longs et très agiles. Son allure est évidemment féline, sa démarche est souple et légère, à un point tel que quand il se déplace, ses pieds semblent à peine toucher le sol. Si l'on résume ce point, il a l'élégance et la grâce d'un chat. Plutôt normal, me direz-vous... Il n'empêche que ce détail n'est pas anodin : s'il est impossible à cerner psychologiquement parlant, on sait dès que l'on pose son regard sur lui qu'il s'agit bel et bien là de Cheshire Cat.

Détaillons un peu le portrait. Son visage est en forme de coeur, plutôt court et sa mâchoire peu marquée. Ses paumettes sont hautes et légèrement dessinées, sans pour autant donner l'impression qu'il ne mange pas à sa faim. Ses traits sont d'une finesse telle qu'ils donnent à son visage une certaine part de féminité. Mais attention ; on ne peut dire pour autant qu'il ressemble à une femme ! Seulement, contrairement à certains de ces messieurs, il n'est pas des plus virils de Malkins. Son nez est droit quoique légèrement recourbé. Sa peau est pâle, à un point tel qu'il ressemblerait davantage à un cadavre qu'à une personne habitant encore ce monde. Mais ce teint lunaire est également renforcé par le contraste qu'il fait entre ses cheveux et ses yeux. Les premiers sont peu épais mais nombreux, formant ainsi une tignasse noir d'encre, coupée en dégradé, et surtout complètement ébouriffée. De fines mèches ça et là viennent recouvrir son front presque blafard au niveau du nez. De longues et larges oreilles de chat son dissimulées dans cette crinière; autre point caractéristique qui fait que vous ne pouvez vous tromper sur la personne. La raison de celles-ci ? Expliquons rapidement : vous connaissez les sirènes, je suppose ? Mi-homme, mi-poisson. Le père de Taylor était, quant à lui, mi-homme, mi-chat. Et Cheshire Cat ne prit de cette caractéristique que les oreilles. Quant à ses grands yeux en amande, ils sont rouge écarlate, semblant ainsi ressembler au milieu de ce visage si pâle à deux tâches de sang sur la neige. Mais ce qui vous marquera davantage en le regardant droit dans les yeux, c'est qu'il est impossible de savoir à quoi est-il en train de penser. Vous voulez essayer? Vous perdrez votre temps ! Il médite sur trop de choses à la fois.

Abordons maintenant le sujet concernant sa garde-robe. Pour tout dire, Taylor a opté pour l'alliance entre le raffinement et le confort. Tout ce qu'il porte, il le fait à merveille ! Il aime ce qui est dans un style un peu "rebelle", et c'est sans doute d'ailleurs ce qui lui va le mieux. Généralement dans des couleurs sombres, il est cependant impossible de savoir en avance si vous ne le verrez pas tout de blanc vêtu d'une fois à l'autre. Mais la plupart du temps, c'est d'une chemise et d'un simple pantalon noir dont il est orné. Ses chaussures peuvent être des bottes, ce dont il se chausse en général, ou de simples chaussures de marches, ou même n'importe quoi d'autre, aucune importance du moment qu'elles sont pratiques pour l'escalade. Enfin, il porte autour du cou un collier noir sanglé dont il se sépare rarement, quoique vous pourrez l'apercevoir sans. Une fois de plus, personne d'autre que lui ne peut prévoir à l'avance.

Il était une fois. Et rien qu'une seule !


"Si quelqu'un venait à vous conter l'Histoire de Cheshire Cat, ne vous attendez pas à un récit abracadabrantesque, truffé d'aventures et de danger. Car son histoire est celle d'un être qui lutte contre l'ennui..."

Une nuit d'hiver, froide, calme et silencieuse. De la neige tombant de nulle part, virevoltant, bercée par le vent, avant de retomber sur le sol telle une envolée de plumes immaculées. Voici ce que put percevoir Taylor dès qu'il ouvrit les yeux pour la première fois, à Wonderland. Fidèle miroir reflétant l'image de ses parents, il était promis à un avenir de serviteur. Avant même sa naissance, son père avait quitté le foyer et semblait avoir disparu de la surface de Malkins puisque personne n'entendit plus parler de lui. Contrairement à beaucoup d'enfants, il ne pleura pas en venant au monde ; il n'avait pas été désiré, et il le compris par le manque de soin que lui avait porté sa mère lorsqu'il était encore blotti au fond d'elle, dormant paisiblement. On ne peut pas vraiment dire que sa génitrice le détestait pour autant, mais elle ne s'occupait pas vraiment de lui. Le fait d'aller de maison en maison dans le voisinage eut pour conséquence de le faire connaître partout, et il devint un peu l'enfant adoré du village. Certains des adultes qui le voyaient souvent lui apprirent à lire, et à écrire. Pour le reste, Taylor apprit à se débrouiller seul, et acquit très vite une indépendance rare.

Il occupait ses journées à partir en exploration, à Wonderland, et rentrait avant la tombée de la nuit, comme lui demandait sa mère. S'il savait le manque d'intérêt que lui portaient ses parents, il leur était tout de même reconnaissant de lui avoir donné la vie, bien qu'il n'en comprenait pas encore le sens. Il ne chercha pas à être un enfant parfait et irréprochable, mais seulement à ne pas décevoir sa mère, et s'appliquait à cette tâche qui ne lui sembla pas difficile : tout ce qu'il avait à faire était de ne pas rester dans ses pattes. Au cours de ses investigations, il s'éveilla au monde, explora tous les recoins de chaque forêt, de chaque ville et chaque pré. Mais il ne comprenait toujours pas à comprendre pourquoi y avait-il tout ceci, ce qui le hantait. C'est de ces questions qu'il posait autour de lui que l'on compris qu'il était doté d'une intelligence rare : il n'avait alors que sept ans.

Il grandit peu à peu, et cette soif de découvrir le monde pour mieux le comprendre avait pris son âme et le possédait. Mais l'inévitable arriva : il finit par connaître chaque parcelle de terre de Wonderland, et l'ennui le gagna. "Que faire, à présent ?" Alors qu'il cherchait comment répondre à cette question, il aperçut quelque chose dans son oeil droit, un lieu apparemment inconnu... Comme dans un rêve... Taylor se concentra sur ce lieu et s'y rendit. Sans le savoir, il exploita pour la première fois son don. Tout en restant penché sur sa branche à chercher une nouvelle occupation, il se trouvait en même temps à Neverland. Comment avait-il fait pour apercevoir un autre monde dont il ignorait tout ? Aujourd'hui encore, Cheshire l'ignore. Mais cet événement bouleversa sa vie. Il existait donc d'autres contrées à explorer ? Grande nouvelle ! Lui qui pensait que Malkins ne s'étendait qu'à ces lieux qu'il connaissait tant... Soulagé de cette découverte, son nouvel objectif fut d'explorer Malkins tout entier. Seulement, Taylor comprit plus que rapidement comment maîtriser son pouvoir à la perfection, et il mit vite un terme à ses nouvelles aventures. Désormais âgé de onze ans, il pouvait aller où bon lui semblait à Malkins sans avoir à craindre de se perdre. C'est alors qu'une rumeur, comme un fléau, se répandit à Wonderland. Un jeune homme sanguinaire arpentait tous les chemins du pays des contes de fée ; on l'avait surnommé Big Bad Wolf.

"Quel ennui ! " fut la première chose que pensa le petit garçon. Mais il décida tout de même de rester vigilant : car si ce monstre existait réellement, un pas de travers pourrait lui être fatal. Mais dans ce cas, comment s'occuper ? Rester chez lui bien sagement ? Bien sûr que non. Il se rendit alors compte qu'un passe-temps se trouvait à portée de sa main, bien plus près qu'il ne le pensait, mais auquel il n'avait encore jamais porté attention. Tout commença alors qu'il était rentré à peine avant le couvre-feu. Sa mère, soi-disant inquiète, lui fit un sermon au sujet de Big Bad Wolf, et pour une fois - allez savoir pourquoi, lui même l'ignore - Taylor la regarda alors qu'elle lui faisait la morale. En un regard, un simple regard, il devina l'émotion de sa mère, qui semblait pour la première fois de sa vie s'intéresser à lui. Peut-être que la venue de ce tueur lui avait permis de réaliser qu'il existait, tout compte fait. Etait-il si dangereux que cela ? Taylor l'ignorait, car plus que l'intérêt que lui portait enfin sa mère, il réalisa qu'il pouvait tenter de deviner, d'étudier et de comprendre le comportement humain. Comme c'est fascinant... Malkins est tant peuplé qu'il aurait enfin de quoi s'occuper quelques temps, avant de replonger dans une phase de léthargie et d'ennui. Pendant quelques années, il s'y exerça, allant où le coeur lui en disait pour découvrir la personnalité de tout le monde, même s'il l'oubliait - ou semblait l'oublier - l'instant d'après. Désormais conscient de ses facultés, Taylor partit de plus en plus longtemps, rentrant de plus en plus tard pour développer son don tout en essayant de comprendre le comportement humain, qui finalement semblait lui aussi avoir ses limites. Ils étaient tous pareils, tous ne formaient qu'une masse d'individus identiques. Il fallait de nouveau faire quelque chose, pour briser cette routine monotone. "Par pitié, faîtes quelque chose, je m'ennuie... " suppliait intérieurement Cheshire. Et c'est ce qui arriva, plus vite qu'il ne l'aurait prévenu...

Un soir, alors qu'il rentrait après la nuit tombée, ayant une fois de plus abusé de la gentillesse de sa mère, celle-ci, morte d'inquiétude, le gronda si fort qu'elle en vint aux mains, geste que Taylor ne put lui pardonner. Il s'enfuit et passa la nuit dans un arbre. Mais alors qu'il était dans une phase de demi-sommeil, un bruit le sortit de ses songes. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un, passa sous son arbre. Il ouvrit doucement les yeux et se cacha instinctivement : Big Bad Wolf était tout près. Enfin... Enfin il le rencontrait. Mais il resta caché, tant cet être respirait la haine, la colère, la menace. Heureusement pour lui, silencieux et perché sur sa branche, la terreur suprême ne remarqua pas sa présence, et passa assouvir son besoin de faire couler le sang ailleurs. Taylor ne chercha pas à le suivre ; c'était sans doute sa façon de tuer l'ennui, et tant qu'il n'était pas sa proie, le sort des autres l'indifférait. Il se rendormit comme s'il n'avait rien vu. Le lendemain, on apprit la mort de sa mère, chez elle. Taylor savait que sa rencontre de la nuit n'était pas un hasard. Seulement, Cheshire n'en voulut pas au meurtrier : après tout, sa mère ne le désirait pas. Elle ne s'était jamais occupé de lui, n'avait jamais essayé de passer un peu de temps avec son fils. Pourquoi la regretter, Elle, cette parfaite étrangère dont il ignorait tout ? Il prit la décision de ne pas se morfondre sur cette disparition tragique. Dans ce cas, que faire? "Prétendre oublier", pensa-t-il, "serait la meilleure chose à faire." Et disparaître, tout comme l'avait fait son père. Il était assez mature et autonome pour se débrouiller seul, maintenant.

Les années passèrent. Taylor connaissait maintenant tout le monde, et tout le monde le connaissait. Pas en tant que pauvre orphelin qui avait tout perdu en une nuit, mais en tant que "Cheshire Cat". Il entendait souvent les gens parler de lui : " - Regarde maman, un sourire qui flotte ! - Oui mon chéri, c'est Cheshire Cat." à tout bout de champ. Taylor arrivait de nulle part, repartait comme il était venu, soumettant les passants à des énigmes, fruits de son imagination et dont lui seul avait la réponse. Mais les comprendre pouvait sortir les gens de bien mauvais pas s'ils étaient égarés, ou s'ils se cachaient par exemple. D'ailleurs, par le fait que Cheshire connaissait tous les visages de Malkins, et qu'il comprenait le caractère de tout le monde, il était devenu l'un des indic' les plus précieux de la police. Son ennui l'avait peu à peu rattrapé, jusqu'à ce que son chemin croisa celui d'une jeune fille qu'il n'avait jamais vu auparavant.

Elle s'appelait Alice, petite poupée mouvante qui semblait différente des autres. D'où venait-elle pour qu'il ne l'ai jamais aperçu auparavant ? Et d'où venait cette différence ? Il chercha à en apprendre plus sur elle. Lors de leur première discussion, les mots fusèrent, et Taylor se confia à elle, lui révélant notamment qu'il s'ennuyait. Par le plus grand des hasards, Alice avait été dans le même cas, et elle s'était sortie de cette mauvaise passe grâce au crime, qu'elle lui conseilla. Sans réellement savoir pourquoi, Il l'écouta, et le soir-même, Cheshire Cat vola. Mais il ne déroba pas n'importe quoi : la couronne de la Reine de Coeur était désormais en sa possession. "Qu'on coupe la tête au voleur ! " hurlait la tyrannique souveraine dont le cri faisait trembler tous les habitants de Wonderland. Tous sauf Alice qui en riait aux éclats. Mais Cheshire la remit à sa place le lendemain : l'objet ne lui servait à rien, seule l'action était digne d'intérêt ! L'affaire fut classée par la police qui n'y comprit rien, et aucune tête ne fut coupée. "Pas mal ! " Si les hommes étaient similaires, sauf Alice, il avait encore beaucoup à apprendre de lui-même et de ces nombreuses facettes qu'il s'inventait chaque jour. Ainsi il devint à la fois indicateur de la police, criminel et détective, parfois sur ses propres crimes, à condition que la police, Mirror plus précisément, ne s'en mêle pas. Alice lui proposa alors ce qu'il n'aurait pu imaginer : rencontrer Big Bad Wolf en personne. Par simple curiosité sans doute, car il ne trouva jamais d'autres réponse, Cheshire Cat suivit l'enfant qui le conduisit au sein des Epouvanteurs.

Racontant au Maître des lieux les récentes prouesses de Taylor, Alice lui assurait de ne pas mourir sur-le-champ. Et même plus : le tueur légendaire lui proposa une place de Lieutnant dans ses troupes, lui promettant qu'ainsi, il ne pourrait plus s'ennuyer. "Quel être fascinant... Si tous sont identiques, nous sommes trois à être différents." pensa Cheshire Cat, qui pouvait, en restant ici, lutter éternellement contre la lassitude tout en continuant à se parfaire. Il se refusa seulement à commettre des délits graves s'il n'y voyait aucun intérêt, et pour l'instant on ne lui en connait aucun.

S'il est foncièrement méchant ? Pas du tout, il cherche simplement à ne pas s'ennuyer. Faute de répandre le mal absolu, il est déjà capable de repérer la police avant les autres, par une rapide exploration dans Malkins, ce qui est déjà bien satisfaisant pour celui qui avait autrefois été l'assassin de la mère du petit chat. Mais ce chaton ce n'est plus Cheshire, qui se lasse un peu moins de la vie. Si on lui posait la question, il répondrait que c'est une forme de bonheur qu'il atteint en vivant ainsi. Oui, Cheshire est enfin heureux.


Hors Rp'
Si votre/vos futurs avatar(s) se réfère(ent) à un personnage de manga/animé/etc spécifique, précisez le nous ici ;
Yep ! - Akira in Monochrome Factor by Kairi Sorano.
A moins que je ne prenne Cheshire in Pandora Hearts by Jun Mochizuki, ce qui serait logique, vous me direz... Et vu que la description serait presque la même, j'ai pas encore décidé. *hésite*
Propositions/Idées pour améliorer le forum ;
Pas pour l'instant.
Comment nous avez-vous découverts ;
Vous aimeriez le savoir, hein?
Depuis combien de temps faites-vous du Rp' ;
Hmm... 3 ans officiellement je crois, mais on va dire deux ans.
Évaluation de votre activité sur le forum ;
Avec les cours, je ne peux rien promettre, mais je dirais 5/7.
Code ;
Validé par Pompom ♥



Dernière édition par Cheshire Cat le Dim 13 Fév - 15:43, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Ven 21 Jan - 16:33

Fiche ré-éditée.

A moins que je ne doive changer quelque chose, je pense pouvoir dire que j'ai terminé.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Mer 26 Jan - 22:28

    Bonsoir, bonsoir,
    Et désolée de l’attente !


    Tout d’abord, un grand bravo, il n’y a que peu de fautes dans ta fiche. Ça fait plaisir à voir \ô/ !
    Il en reste cependant encore quelques-unes (notamment des accords de participe en –ées ; -ée ; -és), ainsi que des petites fautes de frappes ou d’erreur dans des expressions. Une dernière relecture devrait suffire pour que tu les supprime ! (je te conseille le site Bonpatron, qui devrait logiquement les repérer).
    Tu as aussi un souci avec la ponctuation : c’est un détail, je te l’accord, mais normalement les signes doubles ( ? ; : ! ) ont un espace après ET avant leur utilisation – sauf dans certains cas exceptionnels. Ce serait bien que tu en corriges quelques-uns si tu as le temps, mais je suis consciente qu’il y en a beaucoup, donc je serais indulgente ! (essaye par contre d’y faire attention dans tes futurs RP ; je suis un peu psychopathe avec la ponctuation, ça ne regarde que moi, mais ça aère également le texte. C’est plus plaisant à lire).


    Concentrons-nous maintenant sur la véritable correction~

    Mon premier souci, qui s’avère être assez important puisque tu en joues tout au long de ta fiche, est celui de cette pseudo-double-personnalité qui fait que tu exerces trois métiers. Si j’ai bien compris l’idée, tu souhaites être non seulement un vilain criminel, mais jouer un double-jeu et « aider » la police dans certaines affaires criminelles en leur servant d’indic et/ou de détective. Or, dans le cas de Cheshire qui est un lieutenant Epouvanteur, c’est simplement impossible.
    Cette situation peut se jouer sur CT, mais tu serais alors un Consultant. Ces personnages voient leurs casiers judiciaires effacés, en échange de leurs services à la Police des Contes – et s’ils le souhaitent, ils peuvent rester véreux en continuant (sans se faire prendre) de faire pleins de méchants crimes. Mais cela concerne uniquement d’anciens criminels qui restent « softs », si j’ose dire. Pas un Epouvanteur qui côtoie quasi tous les jours Big Bad Wolf et sa bande de maîtres de l’Epouvante. J’espère que tu comprends que même si tu serais très utile pour la police – grâce à ton intelligence, mais aussi à ta facilité à discerner le comportement et les sentiments chez autrui – ils ne peuvent pas se permettre de passer à côté d’un témoin à torturer qui pourrait leur indiquer où trouver le repère de BBW éè
    Les Epouvanteurs sont connus des autorités, ils les fuient en se cachant et en se camouflant (multiples potions de métamorphoses pour se balader l’air de rien dans les rues, par exemple). N’importe quel Traqueur te séquestrerait sur le champ pour ensuite toucher le jackpot en découvrant la tanière du loup… Et comme Cheshire est OBLIGATOIREMENT lieutenant Epouvanteur (même s’il n’est pas un PP), ton idée est impossible à mettre en place en gardant ce personnage.
    Tu dois donc trouver une alternative. Tu peux être un ancien Consultant véreux, si tu le souhaites. Comme ça, tu n’aurais pas grand-chose à modifier. Mais depuis que tu as rejoint les rangs Epouvantesque, plus d’indic ni de détective. Tu es juste criminel. Sinon, si tu es bourré de motivation, je te laisse trouver une autre idée 8D

    Deuxième problème, au niveau de ton don. Très bonne idée que l’ubiquité pour le chat de Cheshire, vraiment bien trouvé ! (et j’affectionne personnellement le pouvoir d’ubiquité ♥ *meurt*) Seulement, dans ton histoire, tu sembles l’utiliser comme une sorte de téléportation. En relisant, on comprend bien qu’il se trouve à Wonderland ET à Neverland, mais je tiens juste à te le préciser, que tu y fasses bien attention dans le futur. Tu le sais et l’a compris puisque c’est ton idée, mais l’ubiquité permet de se trouver à différents endroits en même temps. Pas d’aller d’un endroit à un autre. Tu ne peux pas, par exemple, esquiver une attaque et te rendant à tel endroit.
    D’ailleurs, il y a plusieurs petits détails à éclaircir : Comment Cheshire sait-il quand il se trouve à deux endroits différents ? Vit-il l’instant présent à un seul endroit, ou dans plusieurs en même temps ? Ressent-il la douleur dans tous ses « lui », par exemple ? Peut-il « voyager »d’un endroit à un autre, comme justement une sorte de téléportation, entre ces différents « lui » ? Sont-ils des sortes de clones, également, différenciables ou non, conscients ou non ?… Auquel cas, ton pouvoir peut devenir VRAIMENT très fort, fais bien attention… Tu dois essayer d’expliquer un peu plus ton don qui est plutôt compliqué. Tu dois également essayer de lui imposer quelques limites – une grosse fatigue, impossible d’être à plus de tant d’endroits… Je ne sais pas, à toi de trouver !

    Pour ce qui est de sa personnalité, un joli schizophrène, c’est bien ! Le dernier paragraphe est donc, comme je te l’ai dit, à modifier. Autrement, rien ne me semble poser problème !

    La morphologie est courte, mais tout ce qui est à savoir s’y trouve ! Il y a ici quelques fautes à corriger (ex : à un moment, tu utilises « manger à sa fin » → c’est « à sa faim » ; ou « et » au lieu de « est », dans le deuxième paragraphe). Et j’ai le souci des oreilles. Après tout, pourquoi pas. A Malkins il y a des fées, des sirènes et des vampires, hein… Mais tu pourrais peut-être expliquer pourquoi il a de… véritables oreilles de chat ? A-t-il d’ailleurs des oreilles « humaines » en dessous, n’est-ce qu’une sorte de serre-tête ? Ou bien, coiffe-t-il ses cheveux de façon à les modeler en deux oreilles de chat… A-t-il reçu une greffe suite à un accident de SKI DE FOND °A° ?! *tue sa joueuse* Bref, dis-nous pourquoi il a ces oreilles, parce que si ça peut être plausible, ça reste bizarre et inexpliqué.

    Pour l’histoire, maintenant.
    Citation :
    Voici ce que put percevoir Taylor dès qu'il ouvrit les yeux pour la première fois, dans la contrée de Cheshire.
    La contrée de Cheshire n’existe pas à Malkins. C’est juste pour garder le clin d’œil au conte d’Alice qu’on l’a nommé ainsi !

    Fais attention à ne pas TROP jouer la carte de l’enfant surdoué. A cinq ans, il a [g]besoin[/g] d’une éducation. Elle peut être donnée par une voisine, plutôt que par sa mère je-m’en-foutiste, mais il lui faut quelques bases (le fait qu’il n’en ait pas assez, par contre, est acceptable, puisqu’il finit quand même en criminel à moitié schizophrène). Qu’il soit un mini-explorateur de tout Wonderland à cinq ans… C’est un peu improbable, même pour un surdoué. A 7/8 ans, je veux bien. Idem, tu dois faire en sorte qu’il soit plus âgé dans les paragraphes du dessous, quand il entend parler de BBW.

    Citation :
    Seulement, il ne pouvait pas en vouloir au meurtrier, il ne le voulait pas, et il ne chercha pas non plus à se morfondre sur cette disparition tragique.
    Aucun traumatisme, sans raison. C’est assez bizarre, même pour une mère qui n’a pas été présente. Et pourquoi est-ce qu’il n’en veut pas au meurtrier, pourquoi ne ressent-il aucun sentiment ? Il a quand même tué sa maman *pleure*.

    Le même souci de départ sur ses plusieurs métiers reste à corriger, ou du moins « mettre à jour ». Et enfin, dernier souci, ce me semble : pour faire intervenir un personnage dans ton histoire, il faut mieux demander son avis/accord au jouer, s’il est joué, si ce n’est pas fait. C’est le cas pour BBW, mais surtout Alice. Je te demanderais donc de leur envoyer un petit MP rapide (une fois que tu auras fait tes corrections) pour leur demander si la façon dont tu les fais intervenir leur va. S’ils sont d’accord, toussa toussa. Si c’est déjà fait, tant mieux !
    L’histoire de la couronne est également à modifier, puisque c’est difficile de berner Mirror. Il a le don d’obliger les gens à lui dire la vérité, tu ne peux PAS lui mentir. C’est absolument impossible. Et être indic sur son propre vol, même si c’est rigolo, c’est assez dur… Donc essayer peut-être de trouver une autre idée :/

    Dernière chose : fais attention à l’idée d’être un « gentil épouvanteur ». C’est possible, mais tu restes recherché activement. C’est pas parce que tu es un des plus mignons et des moins méchants qu’un traqueur sera indulgent !


    Je ne vois pour le moment rien d’autre à corriger !
    Je dois demander la confirmation de Walrus, mais je crois par contre qu’il te faudra rajouter « Chester » (sorte de surnom ♥) à ton pseudo. Mais n’en étant pas sûre, ne le fais pas maintenant, je te le redirais s’il le faut !

    Bonne chance pour tes corrections,
    Ma boîte MP est ouverte pour toutes questions, n’hésite pas !
    Crazy Apple.


Avatar Halloweeeeen ♠️
avatar
Crazy Apple
Narcissico-Fruitophile
Narcissico-Fruitophile
HUMEUR : Explosive, mais acidulée.
CITATION : « Explosion fruitée, avec ou sans sucre ? »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : Mangez dix fruits par jours, pas de légumes !
NOTEBOOK : An apple a day keeps the doctor away ♥️
VIE SOCIALE : Les pommes du voisin sont toujours meilleures ★
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Ven 4 Fév - 15:11

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire ma fiche !
J'ai relu scrupuleusement tout ce que j'avais à corriger, et je crois que j'ai terminé. Juste un détail à élucider, mais je t'ai déjà envoyé un MP pour ça.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Dim 13 Fév - 15:22

    Merci d’avoir attendu une petite semaine ; et merci pour tes corrections ~


    Outre la réponse que je t’ai donnée par MP, il reste encore quelques phrases (j’en compte deux, mais relis-toi, au cas où) laissant croire que Cheshire joue encore un double-jeu ; tu dois donc les modifier.
    → Personnalité :
    Citation :
    Mais si on sait qu'il fait partie des Epouvanteurs ? A votre avis... La police de Malkins aurait pu l'arrêter et l'enfermer pour ses nombreux délits généralement mineur quand il était encore Consultants, mais elle ne le fit pas. Pourquoi ? Parce qu'il leur était utile : Qui aurait voulu se débarrasser d'un aussi bon indic' et d'un esprit de déduction pareil ?
    Je te le redis, mais si, la police SAIT que Taylor fait partie des Epouvanteur à présent. Il a pu les duper quelques temps, mais très peu. Et maintenant, il est recherché activement.
    → Histoire :
    Citation :
    le tueur légendaire lui proposa une place de Lieutnant dans ses troupes, lui promettant qu'ainsi, il ne pourrait plus s'ennuyer. "Quel être fascinant... Si tous sont identiques, nous sommes trois à être différents." pensa Cheshire Cat, qui pouvait, en restant ici, lutter éternellement contre la lassitude tout en continuant son jeu des multiples personnalités qu'il exerçait.
    Et là, il ne continue donc pas son jeu de multiples facettes !
    Autrement, tu as corrigé le reste des fautes lié au fait que tu es donc un ancien Consultant ; donc ça me va !

    Pour ce qui est de ton don,
    Citation :
    Il peut même se "téléporter" en quelque sorte, mais à une condition qui est une sorte de phase intermédiaire. Si Taylor veut se rendre d'un lieu à un autre, il doit d'abord apparaître dans le lieu où il se trouve et dans celui où il veut se rendre avant de se déplacer définitivement.
    En fait, je te mettais en garde précédemment pour ne pas mélanger « ubiquité » et « téléportation », ce que tu ne faisais pas et que tu fais maintenant x) ! Il est peut-être mieux que l’idée de téléportation soit strictement impossible. Une simple ubiquité serait préférable pour que tu ne deviennes pas « l’homme qui est partout et nulle part » ; ce qui serait démesuré et très puissant.
    Le reste semble bon ; fais attention à ne pas TROP jouer sur l’ubiquité et le bon contrôle de ton don te permettant d’avoir un orteil à Candyland, un autre à Woollyland et un dernier dans la marre aux larmes. Ce découpage de ton personnage se projetant à pleins d’endroits différent est à utiliser avec modération. Que tu aies un « double » dans d’autres endroits : OK, mais des « bouts de double » : pas trop non plus 8D

    Pour l’histoire des oreilles, ça marche pour les hommes-chats. Bravo, tu viens de créer une race *meurt*

    Tu as fait les corrections nécessaires dans ton histoire même si je maintiens ma mise en garde à propos du petit-Taylor-explorateur (ne surjoue juste pas le côté surdoué, et ce sera bon !).
    Il reste juste le fait que tu fais intervenir activement BBW et Alice, donc leur as-tu envoyé un MP pour avoir leur avis ? Si c’est le cas, je te demande de me répondre via MP également, et sinon, je t’incite à le faire !


    Je crois que c’est tout ce qu’il reste, je n’ai pas fait attention aux petites fautes restantes ni à la ponctuation donc j’imagine que tu as bien corrigé !
    Bonne chance pour la suite !


    PS. Pas besoin du « Chester » dans ton surnom, c’est comme tu le sens ♥


Avatar Halloweeeeen ♠️
avatar
Crazy Apple
Narcissico-Fruitophile
Narcissico-Fruitophile
HUMEUR : Explosive, mais acidulée.
CITATION : « Explosion fruitée, avec ou sans sucre ? »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : Mangez dix fruits par jours, pas de légumes !
NOTEBOOK : An apple a day keeps the doctor away ♥️
VIE SOCIALE : Les pommes du voisin sont toujours meilleures ★
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Dim 13 Fév - 15:46

Il y a déjà moins de trucs à corriger que la première fois. >.<

Fiche éditée, et le Mp envoyé ! Comme je n'ai rien changé d'autre, je t'invite simplement à regarder là où il y avait avant les défauts de ma fiche, qui sont modifiés. Merci de te charger de mon cas ! ♥
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat Dim 13 Fév - 16:42

    Eh bien, tout me semble maintenant aller 8D !

    Tu es officiellement validé, bienvenue parmi les vilain rouges ♥
    En fouillant dans le forum (et je ne dirais pas ou, secret secreeeet 8D) tu pourra apercevoir le QG des Epouvanteurs ; un sous-forum dans la partie V.I.P. apparaît également, où te sera révélée la "MISSION TOP-SECRETE" des méchants. A toi de tout faire pour la protéger et faire en sorte qu'elle réussisse ! File donc rapidement la lire en long, en large et en travers~

    Tu dois également à présent faire ton Notebook et filer demander un avis de recherche à Mice, ta prime étant de 16 666 Yubas 8D (oui oui).

    Si tu veux un rang, nous t'envoyons vers un forum de graphisme, Walrus n'ayant plus trop de temps pour en faire de nouveaux.
    Du côté du RP, les demandes sont par ici ; et pour les pimenter un peu, place aux défis !

    Voilà voilà,
    Une fois de plus, et de façon plus solennelle, BIENVENUE sur Crazy Tale ♥
    En espérant que tu te plairas dans l'organisation des Steak Hachés ;)


Avatar Halloweeeeen ♠️
avatar
Crazy Apple
Narcissico-Fruitophile
Narcissico-Fruitophile
HUMEUR : Explosive, mais acidulée.
CITATION : « Explosion fruitée, avec ou sans sucre ? »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : Mangez dix fruits par jours, pas de légumes !
NOTEBOOK : An apple a day keeps the doctor away ♥️
VIE SOCIALE : Les pommes du voisin sont toujours meilleures ★
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cheshire Cat

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Cheshire Cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Just follow the Cheshire cat... {Close 3/3 }» Lady Cheshire Phantomhive» Cheshire est invisible [PV: , Karrina "Carrie" Kelley]» Le Chat de Cheshire - We're all mad here (fini)» Apprentissages Nocturnes
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: