AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Léviathan, tu connais la blague du poisson rouge ? [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Léviathan, tu connais la blague du poisson rouge ? [en cours] Lun 31 Jan - 20:27

Gros poisson à tendances névropathes ô/

Ploup-poulp Dossier
Léviathan, Big fish.

Âge ;
En approche de la trentaine.
Date de naissance ;
Sbwing, unknown oo.
Ville natale ;
Dans la mer. Loin dans l'eau. Korraland si tu préfères imbécile !
Emploi ;
Propositions originales à discuter par mp au préalable.
Préférences amoureuses ;
Pour plus de clarté...♥ => Pas besoin merci oo ! Mais je reste indécis, alors disons bisexuel (rentrons dans le moule huhu ♥)
Talent surnaturel ;
Léviathan est le seigneur des mers pour certains et bah ils ont raison 8D /PAN/. Si je suis en contact avec de l'eau, je me transforme en le gros poisson des profondeurs, mais après ça dépend si je suis d'humeur ou pas. Par exemple, je deviendrais gros comme je deviendrais petit...Tout dépend de l'eau qui me touche. Si c'est de l'eau de mer, comme l'océan mon incroyable terrain de jeu, alors je deviendrais le véritable Léviathan, monstruosité sous-marine peur des plus gros bateaux (attention, vulnérable tout de même aux boulets de canon et même épées <<). Si cela concerne l'eau douce, bien que cela me remplisse de rage, je deviendrais aussi le léviathan mais miniature, version animal de compagnie d'un petit mètre aux pattes palmées ne sachant pas très bien marcher sur la terre ferme. Et oui ! Si l'océan et ses canaux sont mon arène, je reste allergique au sol meuble, mes mouvements seront beaucoup moins rapides, ma peau se désséchera plus vite et bien que je puisse respirer l'air pur, il me sera difficle de courir...Enfin bref, pour m'aider, j'essaye toujours d'être dans le périmètre d'un coin d'eau, afin d'utiliser cet élément pour me protéger - en plongeant dedans, évidemment.
Spoiler:
 

Un calamar ? J'ai l'air d'un calamar ?! Mets des lunettes stupide homme !


Je ne suis pas un ange, loin de là. On pourrait même me prendre pour le pire des hommes, un vrai salopiot. On n’aura pas tout à fait tort, je suis cruel, blessant, empli d’une folie extravagante, aussi bien grotesque que dangereuse. Tout mon être respire le danger, mais aussi la chaleur. Je parais menaçant, étrange et captivant par la beauté de mon corps. Un corps qui représente mon âme. Aussi rouge, aussi sanguinolente qu’un cœur blessé…

Mon métier, se trouve d’être une sorte d'animal sauvage-compagnie mais que si l'on me paye, et dans ce cas là, je veux bien manger tous les bateaux que vous voulez et même plus si affinités *w* (estomac sur pattes powa !). Le Léviathan est reconnu pour sa cruauté, sa froideur d’esprit, et ses meurtres commis par impulsion. Fou ? Je le suis. Comme tous les habitants de ce charmant pays. Mais d’une folie meurtrière, frustrante, presque belle, aussi nuancée qu’un cours d’eau. Pour vous dire ; je peux passer d’une envie soudaine de vous adorer à celle de vous torturer. C’est ainsi, je n’y peux rien, et je ne veux certainement pas changer.

Je n’ai jamais aimé. Je pourrais toujours vous dire le contraire, vous donner un regard empli de passion, l’amour ne m’habite pas, en réalité, mon cœur n’a jamais battu pour quiconque. Tout ce que je fais, c’est pour m’amuser. Jouer afin de me divertir et ne pas m’ennuyer. Si ce dernier arrive, je peux vous abandonner sans état d’âme. Après tout, je traîne avec certaines personnes par simple intérêt pour leur tristesse, leurs problèmes que j’essaye parfois de résoudre. Hé oui, il m’arrive d’être empli de bonté, huhu ♥.

Je suis très frustrant, car on n’a jamais réussi à m’assimiler correctement. Je suis changeant comme le ciel, et je captive par ce charisme qu’il est très rare de trouver en ce bas monde. Menacez-moi d’un couteau ou d’un flingue, je ne saurais que rire face à vos larmes d’impuissance, vous sortir je ne sais quelles inepties qui vous briseront, vous feront trembler et lâcher votre arme. On a besoin de moi, de mon odeur, de mes yeux. Dès lors que je suis à vous, vous croyez que je vous appartiens à jamais, alors que je ne suis que de passage. Ce n’est pas de ma faute, dans ce cas là, si votre cœur est brisé. Sachez le bien, je ne suis pas le genre d’homme à m’occuper d’un boulet ou même à devenir accro à quelque chose plus d’une semaine.

Si je suis dans ce dernier cas, il m’arrivera de faire ce que vous voudrez, vous dire ce que vous rêvez d’entendre, devenir le plus tendre possible. Et ensuite, je deviens distant, froid, cruel, me moquant que vous vous suicidiez si je ne reviens pas vers vous. Je suis ainsi ; une bête indompté, n’écoutant que sa fierté, ne pensant qu’à lui-même. Oui, je suis un salop. Et par cette absence d’humanité, je ne deviens que plus captivant, aimé, et vivant…

Je suis fier. Oui, très fier ! Orgueilleux même. On ne peut changer sa vraie nature ! Je suis beau, car imparfait. Et non, malgré moi, je ne peux atteindre la perfection, j'en enrage...Ca m'énerve au plus haut point. Et pas que ça ! Enfin, je m'égare. Je suis beau, et je le sais. Alors j'aime me servir de cette beauté pour obtenir ce que je souhaite. M'offrir ? Jamais de la vie ! Regarder avec les yeux et ranger vos mains dans vos poches, je suis très difficile niveau goût de partenaires. Ohlala je m'égare encore ! En même temps, pourquoi vous ne me le dites pas ?! Oui, c'est de votre faute ! Je suis trop bien pour pouvoir faire d'erreurs aussi stupides...Narcissique, va !

Il m’arrive de me mettre en colère, d’être plus cruel que Dieu lui-même. Dans ces moments-là, je parais cauchemar. Et je dois cet état à certains sujets qui me chatouillent…Ou bien parce que l’on m’oppose de la résistance. J’aime la difficulté, jusqu’à un certain point. Souvent je tue ce qui m’ennuie. J’essaie de rester le plus longtemps possible sous ma forme humaine quand c’est le cas. Oui, je hais ma forme reptilienne, pourtant, je ne peux la renier. Lorsque je me sens impuissant, que la folie s’annonce, je n’ai pas le pouvoir de stopper ma transformation. C’est frustrant ! Et plus ça l’est, plus le temps de la métamorphose s’allonge. Ce sujet m’agace au plus haut point, je deviens dangereux, et le plus froid du monde…

Quel personnage complexe que voici ! J’ai à peine argumenté…Il faut cependant une dose de surprise qui met de l’ambiance, alors je garde une part de mystère ♥. Vous me voyez désolé de vous laisser sur votre faim, hihi ♥.

La beauté est une valeur superficielle. Je me demande qui est l'idiot qui a dit ça...


Vous ne trouverez au grand jamais des cheveux comme les miens. Après tout, le rouge sang n’est pas habituel chez vous, sauf si vous vous tuez mutuellement, hihi ♥ ! Le rouge de la tentation, le rouge du sang, le rouge du pêché…Appelez-le comme vous le voulez, mais ce rouge est unique et annonce mon identité. Après, ma coupe diverge. Aussi bien longs que courts, ils cachent à jamais mes yeux, je les garde en bataille et avec un sourire en coin, cette coupe me donne un air tout à fait mystérieux. Fins comme des fils, doux et froids malgré leur couleur qui fait contraste avec cette texture unique. On ne peut ne pas aimer ma crinière, car c’est celle que chacun voudrait toucher, déchiré, volé pour son propre compte. C’est la chevelure de la Tentation, la chevelure du Leviathan.

On dit que les yeux sont les portes ouvertes sur l’âme. Ah vous me faites rire ! Combien de fois j’ai entendu cela sortir de la bouche d’hommes et de femmes en se plongeant dans la couleur de mes yeux. Beaucoup me disent que j’ai vécu des choses horribles pour que ces yeux soient d’un rouge aussi pourpre que mes cheveux, certes j’ai vécu des choses, mais elles n’étaient pas du tout horrible, huhu ♥ ! Bien plus que cela, ils représentaient ce côté noir de mon être, et je les ai gardé pour longtemps. Pourtant, à certains moments, les pupilles laissent passer la nuit sur ce rouge sang. Et mon regard redevient aussi noir que la Mort. Qu’ai-je à dire d’autres ? Ces yeux attirent les gens tels des aimants. Très souvent ils laissent passer un regard curieux, charmeur et taquin, parfois même tenté. On ne peut détacher ces yeux des miens, on a l’impression de s’y baigner, de comprendre, d’obtenir quelque chose rien qu’en les fixant. On est tenté de les prendre et d’en faire son trésor le plus précieux. De mourir pour que cette vision vous observe et vous enlace dans sa chaleur, son désir et sa tentation…

Mon visage est le plus beau des visages *se prend une gifle* Okay, je vous fais une description plus détaillée. La chaleur du soleil se reflétant dans l'eau me la fit mate, sombre, presque bronzée alors que le Soleil ne s’est même pas reflété sur ma peau. Cependant, ces couleurs accentuent la grâce de mon visage. Aucune imperfection, malgré tous mes sourires, aucun stigmate n’a pu se creuser dans cette peau douce. Je possède des oreilles pointues, preuves de mon statut de serpent de mer mais aussi un nez unique, aussi droit que petit. On pourrait croire à des traits féminins, androgynes. Mes expressions vont du tout au tout, de l’air blasé à celui tenté, envieux et parfois même froid. Ah et sinon, je possède des canines plus longues que la normale, non je ne suis pas un vampire, malgré que j’ai dévoré nombre de morts par amusement, il ne m’est jamais arrivé de boire le sang de mes victimes par nécessité, mais seulement par plaisir. Alors, lorsque je souris, ne vous étonnez pas de leur longueur…C’est encore une preuve qui prononce bien ma race.

Depuis ma naissance je fais à jamais cette taille d’environ un mètre quatre-vingt dix-huit. Oui je suis grand, presque deux mètres. Mais étant un reptile, cela paraît normal tout à coup…Il est vrai que je fais dans la longueur, mais mes muscles sont pourtant voyants bien que partiels. Souvent les mains dans les poches, j’observe les gens de mon perchoir, avec ce sourire amusé qui m’est commun.

J’ai certes quelques traits androgynes, mais mes muscles sont plus proéminents que ceux d’une femme, sans vouloir vous offenser mesdames. A part cela ? Je fais exactement soixante dix-huit kilos, aucune graisse, à part peut-être dans les fesses. Comportement félin, mes muscles saillent, se tendent et se contractent avec calme et grâce. Oui, une sorte de guépard, en mieux ♥ !

Mes longues oreilles sont uniques tout commes mes canines. Tous ces signes sont accompagnés d’ongles pointus et aiguisés et de ma chevelure vermeille. Rien que mon sourire prête à penser que je ne suis pas normal. Tout en moi respire l’inhumain.

Je porte souvent des habits volages, du genre une chemise rouge ou noire, et tout dépend des pantalons. Souvent, ma chevelure est ornée de nattes et autre ornements de fer ou de plumes. J’aime aussi les kimonos et à mes doigts, des chevalières peuvent se remarquer comme les énormes bracelets ou colliers sur mes bras, chevilles et cou.


Il était une fois. Et rien qu'une seule !

Situation familiale, origine et passé, projets d'avenir : 30 lignes au minimum. Pensez à consulter l'encyclopédie histoire de bien vous intégrer dans l'univers de Crazy Tale. Nous pouvons discuter de propositions originales par mp si vous le souhaitez ; rappelons à l'occasion que vous aurez tout le loisir de développer vos relations et autres détails dans votre Notebook : la quantité, c'est sympathique, la qualité, c'est mieux !

Hors Rp'
Si votre/vos futurs avatar(s) se réfère(ent) à un personnage de manga/animé/etc spécifique, précisez le nous ici ;
(Nom de l'artiste et lien vers sa galerie à mettre en signature ou dans votre notebook si connu. Précisez le nous également !)
Propositions/Idées pour améliorer le forum ;

Comment nous avez-vous découverts ;

Depuis combien de temps faites-vous du Rp' ;

Évaluation de votre activité sur le forum ;

Code ;
{à valider par un membre du staff}






avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Léviathan, tu connais la blague du poisson rouge ? [en cours] Dim 13 Fév - 15:51

Bonjour, la rédaction avance-t-elle, où en es-tu ? Je te laisse une semaine supplémentaire, après quoi il faudra te réinscrire lorsque tu auras le temps, si l'envie est toujours là. ô/


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas

Léviathan, tu connais la blague du poisson rouge ? [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le poisson rouge dans un bocal de thé est demander» Ismey ◭ Je me suis engueulé avec mon poisson rouge. Ça a chié des bulles.» Bonjour, tu connais la blague de l'écureuil? ₪ Nora» Présentation d'Orichalque» Sybille (Daphné) Bulle Goldfish ♔ Je suis un poisson-papillon, PAS un poisson rouge !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: