AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Crazy...about you. [PV Snow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Crazy...about you. [PV Snow] Dim 27 Mar - 21:19

Spoiler:
 

Et dix de plus. Dix balais devant l’immeuble qui hébergeait l’agence formaient un petits tas de bois et autres broutilles. Rion fit la moue, observant le massacre, une fois de plus. Quelle idée, aussi, de ranger ses balais volants ici ! Elle s’éloigna du champ de bataille et gara son balai chéri un peu plus loin, s’évitant ainsi les accusations farfelus des propriétaires pour le moment bienheureux. La jeune femme grimpa les marches une à une et poussa la porte de l’agence.

AGENCE TWEEDLE & HOOD
Détectives Privés à votre service chers clients !
Ici, on s’occupe de tout !


Les deux dernières phrases avaient été rajoutées à la main par les jumeaux. Rion ne s’était même pas donné la peine d’effacer. La porte s’ouvrit dans un grincement, laissant place à une petite salle d’attente qui ne comportait que quatre siège. Une petite voix stridente résonna dans toute la pièce. Elle jeta un regard à la clochette disposé au-dessus de la porte. Une folle envie de la donner aux Fées sauvages lui traversa l’esprit, peut-être en feront-elle de la purée ? Elle secoua la tête et passa la porte, la refermant sans aucune douceur.

Aujourd’hui, elle devait recevoir une future cliente. Assez remontée, à ce qu’elle avait compris. Affaire de famille sans doute ? A moins que quelqu’un lui ai volé son saumon volant ? Ou pire, on aurait peut-être échangé son calamar de la mer avec un poulpe miniature volant ? Quelle horreur, les gens ne savent plus quoi faire. Cette idée fit frissonner Rion avant de se rappeler que la personne qu’elle allait rencontrer s’appelait …Flake Applewood. En fait, c’était son agenda ouvert devant elle qui le lui avait rappelé, mais ça personne n’était obligée de le savoir. Elle vit une annotation sur le côté, on appelait cette jeune femme aussi Blanche Neige. Pourquoi est-ce qu’elle avait marqué ça ?

Après une plus grande contemplation, elle remarqua que ce n’était pas son écriture, cinq bonnes minutes c’était quand même écoulée, mais celle des Tweedle Twins. Elle alluma son ordinateur qui mit plus de temps à s’allumer que si on avait été cherché un poivron dans son champ, qu’on l’aurait lavé, découpé, épépiné et cuisine en casserole avec un poulp-burger. Elle soupira tout en tapant le nom de Flake Applewood dans le moteur de recherche du registre de la Police. Elle du taper son nom et son code, confidentialité oblige, avant de pouvoir accéder à son dossier. En fait, elle n’avait pas de dossier à proprement parlé, elle était cité dans un qui lui tapa directement dans l’œil. Elle avait survécut à une tentative de meurtre proférée par Muscarine Applewood, dîte Crazy Apple, membre des Epouvanteurs. Ses yeux s’écarquillèrent sous la surprise, elle réfléchit et se souvient vaguement de cette affaire. Elle n’était pas dans les affaires à ce moment-là, travaillant encore avec sa petite mémé dans le domaine des galettes à la frangipane.

La « gentille » belle-mère qu’était Crazy Apple avait offert une pomme à sa belle-fille chérie lors d’un goûter avec The Mad Hatter, un ami proche de la jeune fille qui n’avait alors que 15 ans. Cette dernière avait croqué dans la pomme et s’était effondrée. Notons que Le Chapelier s’est alors enfui en courant. La vilaine belle-mère Crazy était alors restée près de sa belle-fille mais n’avait pas prévu l’intervention des nains. Ils l’avaient maitrisé et la Police avait pu alors intervenir. Ce qu’elle n’avait pas prévu c’était de voir Snow White et son ami, tenant la dite pomme empoisonnante, aux côtés des policiers. Le rapport stipule que la dernière phrase que la chère belle-fille prononça à sa chère belle-mère fut : « Dommage que je sois si difficile à tuer. J’ai hâte de vous revoir, Belle-Maman. ».

Rion se redressa, elle s’était penchée sur son ordinateur, complètement entrainée dans cette histoire de famille recomposée et de pommes empoisonnées. Snow avait donc survécu à une agression d’un des Épouvanteurs. Cela leur faisait un infime point commun. Elle devait être aussi propice à l’idée que tous ces vils détraqués doivent se refaire enfermé à Samarcande à double tour. Pour certains, ils n’auront pas la chance de revoir leurs cellules. Surtout un. Big Bad Wolf, elle le tuera avant. Qu’importe d’aller en prison par la suite, elle se vengera avant qu’il n’atteigne les portes de la prison. Elle n’avait pas encore réfléchit à comment elle allait le tuer. Lentement, comme lui l’avait été avec elle. Elle le ferait souffrir comme lui l’a fait. Ses souvenirs remontaient petit à petit.

Elle reprit conscience autour d’elle quand elle entendit la voix de la petite cloche qui striait ce message entêtant : « Alerte ! Alerte ! Client Potentiel ! ». Elle passa ses mains dans ses cheveux et jeta un coup d’œil à la petite glace accroché à un mur, elle était livide. Ses mains tremblaient encore un peu. Elle respira, essayant de se calmer, elle et sa respiration. Elle put maîtriser sa voix qui tremblait lorsqu’elle entendit frapper et put lancer un « entrez » assez sûr d’elle. Elle attendit que la personne entre, espérant et priant les dieux poivrons, que celle-ci soit sa nouvelle cliente et pas ses fauteurs de troubles d’associés.
avatar
Little Red Riding Hood
collabo
collabo
HUMEUR : Agacée
BOITE A JETONS : 0000

FICHE : Little Red Riding Hood ♥️
NOTEBOOK : Entre Terre et Mer
VIE SOCIALE : Detective's Address Book
http://aunee-chan.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Crazy...about you. [PV Snow] Ven 17 Juin - 13:55

Flake lance à la glace un regard bleu innocent. Maquillage? Checked. Lèvres? Checked. Allignement des cils? Checked. La glace dans sa main, brille, c'ets un poudrier vide, ancien, qui a appartenu à sa génitrice, au couvercle orné, encore de poudre et d'iris/violette parfumé... Elle lui sourit, comme elle-même sourit: une glace ennuyeuse, banale, somme toute, une glace inutile. Juste bonne pour se mirer. Du bout du doigt, elle corrige l'inclinaison d'une des boucles sombres de ses cheveux, puis elle se pince les joues. Un peu de couleur à y apporter... L'index passe sur les lèvres, vient se mouiller à la langue rose, puis glisser sur les sourcils.

Le cocher s'est arrêté. Sans doute sont-ils arrivés? Elle se redresse, sursaute, retient un cri: devant elle, soudain, toute la laideur du monde. Le visage grimaçant, les sourcils broussailleux – elle pourrait presque lui payer une séance de mise en beauté tant elle se sent agressée – et la lippe pendante, il se tourne vers elle, passe le cou enter la vitre et la porte de la voiture, pour graseiller:

« V'la ma p'tite dame, on est arrivé. Ca m'f'ra 3 yubas »

Elle a un sourire amical, un peu distant, embrumé de souvenirs, de regrets, en repliant son miroir de poche, en le glissant dans la sacoche, en en sortant l'argent. Ses sourcils, deux ailes sombres sur la peau pâle, se froncent, comptent, s'envolent dans un sourire, alors qu'elle tend le somme. Elle a la voix qui pépie, qui se pose sur une branche, chante puis repart, alouette libre.

« Merci... Et merci pour votre bonne humeur. C'est si rare... »

Elle laisse échapper un sourire presque mélancolique, qui touche le bleu des yeux pour les brouiller, les ensevelir, les noyer. Son regard se dérobe, uen fraction de seconde, revient illuminé.

Tout au long du voyage, t'as chanté.
S'pèce d'enfoiré...
Ton argent, je devrais te le faire bouffer.

Elle incline la tige de son cou, si pâle, si fragile, si tendre, elle l'incline, pour le saluer, avant de se redresser. Porte poussée, elle descend, le regarde s'éloigner, un sourire sur les lèvres plaqué. Les mots, sur le mur, l'ont happée. Détective privé... Elle est bien arrivée.

Mère, ô mère...
Maman...
Musca...
Muscapute.
Dis, dis...
Un jour nos chemins vont se croiser.
J'attends, maman.
J'attends, salope.
J'attends, ma douce.

Pousser la porte d'une main est simple, me diriger vers la salle d'attente, m'asseoir, tout autant. Ecouter les secondes s'écouler, contempler les environs. Oh, étrangler, tuer, la clochette qui s'en va chouiner après un regard sombre. Tant pis. Uen hésitation, le front posé sur le battant, puis un pas en arrière et ma main qui vient frapper le bois pâle. L'heure est arrivée... La pièce, une autre, encore, qu'il faut jouer. Je ne suis pas inquiète, maman, nos rôles sont en nous ancrés. T'inquiète, va, Apple, t'inquiète. Je t'aurai. Comme je les ai tous: enroulés autour de mon petit doigt et prêts à tout pour un sourire, un merci, un rire.

Un silence. Elle attend, patiente, d'un sourire un peu triste armée. La gorge serrée, les yeux baissés, un pas en retrait. La main vient triturer la nuque, la maltraiter, nerveuse, les bras restent collés au corps: elle pourrait, au moindre souffle de vent, se retourner, s'en aller, s'enfuir. A la moindre alarme, à la moindre peur. Elle pourrait disparaitre, il n'y a que ses profondes inspirations qui la retiennent, l'ancrent à cette attente. Il n'y a que sa volonté, plus forte que ses craintes, pour l'obliger à rester.

« Entrez »

La main, sur la porte posée, et qui hésite, avant de glisser vers la poignée, de pousser, d'entrer. La jeune fille suit le mouvement, pâle, droite, souriante. Un peu trop pâle, un peu trop droite, un peu trop souriante. Son regard se pose sur les détails délicieusement insolites des lieux, avant de chercher le... la détective. Elle sourit un peu, lève les yeux un instant, au ciel, vers d'impossibles déités poivrotes, semble se rassurer et approche, main tendue, sourire un peu figé.

« Bonjour. Flake Applewood... Je vous avait contactée à propos... « 

Et là, un silence...

« A propos... enfin. Vous devez avoir deviné. Je veux dire... Ce n'est pas bien compliqué, on en a tant parlé, de cette affaire. Ca n'a plus rien de privé. »

Regard détourné. Une seconde. Deux. Trois et un battement de cils. Un regard qui se redresse, déterminé, un léger sourire.

« Cela ne vous effraie pas trop, j'espère? »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Crazy...about you. [PV Snow] Mer 10 Aoû - 17:09

Spoiler:
 

    Alors qu'elle attendait que la porte s'ouvre, priant ne serait-ce qu'un peu pour que cela soit sa nouvelle cliente et pas ses associés turbulents, son regard tiqua sur la photo qui ornait le haut du dossier de l'affaire de la pomme empoisonnée. La belle-mère et la belle-fille. L'une souriant à pleine dents, l'autre verte de rage. Quel étrange famille recomposée. Les bruits de pas sur le parquet grinçant la firent revenir à la réalité et elle tourna la tête vers la personne responsable de ces bruits. Brune, souriante, peut-être même un peu trop, on sent qu'elle l'a travaillé ce sourire, droite comme un piquet, pâlotte, Mademoiselle Flake Applewood. La suivant des yeux, la jeune détective l'observait, avant de se retrouver avec une main tendue sous son nez et un sourire un peu figé. Petite présentation avant le fameux silence gêné qui marquait toujours les débuts d'entretiens. Puis de nouveau, elle parla, tenta de trouver ses mots avant de lâcher l'affaire.

    Rion ne prit toujours pas la parole sentant une nouvelle détermination, on la sent plus sûre d'elle. Hop, un regard vers la photo. Elle n'avait pas trop changé. La question qu'elle lui posa la fit réfléchir. Avoir peur ? Elle avait déjà eu peur. Elle a toujours peur, mais elle continue à avancer pour justement ne plus avoir peur. Le chaperon se leva de son siège, pourtant si confortable et lui serra la main, sourire rassurant aux lèvres. Elle l'invita à s'asseoir d'un signe de main et fit de même.

    '' Enchanté Mademoiselle Applewood. Je suis Rion Pilgrim, détective et c'est moi qui vais m'occuper de votre cas''

    Et pas ces incorrigibles dragueurs de bas-étage que sont les Tweedle Twins. Un jour, elle le savait, il la rendrait folle, mais là n'était pas le problème. Aujourd’hui, elle devait être concentrée pour aider la demoiselle qui lui faisait face. Bien que son esprit divagua sur un poulp-burger accompagné de frites bien grasse, elle résista et reprit la parole. Ce n'était pas l'heure de se laisser tenter.

    '' Je vois très bien de quoi vous voulez parler. Ne soyez en aucun gênée de parler de ça avec moi, je suis justement là pour régler cette affaire. '' la rassure-t-elle.

    Attrapant un cahier et un stylo qui était si joliment décoré au bout par un petit calamar rose, elle nota rapidement le nom de la cliente et le numéro du dossier en haut de page. Relevant la tête, elle repoussa avec le bout de son stylo quelques mèches qui venaient de tenter de se faire la malle. Nouveau sourire, à croire que l'on se trouvait à un concours de celle qui sourira le plus en une minutes. Mais si la jeune femme souriait autant, c'était peut-être plus par compassion. Elles avaient toutes deux été victime d'un épouvanteur... enfin pas le même et surtout pas de la même façon, mais Rion pouvait très bien deviner ce qui tournait sans cesse dans la tête de Flake.

    '' J'ai vu des choses bien plus effrayantes qu'une enquête sur un épouvanteur... Flake ? Je peux vous appeler comme ça ? Nous allons surement être amené à nous revoir souvent et je n'ai pas l'habitude de vouvoyer une personne.'' Elle se tut un instant avant de reprendre, vivement. '' C'est ce qui nous attend qui est dangereux, mais je ne reculerais pas, si c'est ça qui vous inquiètes. ''

    Tant qu'elle n'avait pas eu de réponse, vouvoiement oblige. Son chef, enfin chef, vite dit, à la Police des Contes piquait une crise quand elle utilisait le tutoiement. Mais c'était assez drôle de le voir s'étouffer avec ses propres mots et sa cravate, surtout que dans ces moments-là, les jumeaux en profitaient pour en remettre une couche.

    '' Bon...hum, vous avez des précisions à donner concernant l'enquête ? ''

    Du style, on l'égorge ou on l'étrangle votre belle-maman ? À moins que vous ne préférez qu'on l'éviscère, bref à vous de choisir, le client est roi. Enfin, avant toute chose, il fallait la trouver, ce qui n'allait pas être une mince affaire. Mais en même tant, les épouvanteurs ne vont pas sortir en pleine ville et faire du shopping afin de choisir entre un bonnet bleu ou rose pour leur petit calamar de compagnie, d'ailleurs, elle nota vite fait sur son agenda d'acheter de la nourriture pour ses bébés calamars.

    Reportant son attention sur sa nouvelle cliente, la détective se demandait quel genre de caractère avait bien pu se forger Flake après un événement pareil. Était-elle devenue peureuse à en avoir peur de sortir de chez elle ? Était-elle devenue plus dure avec elle-même et les autres ? En était-elle à se méfier de toutes personnes l'abordant dans la rue ? Ce qui était sur c'est qu'elle avait l'air déterminée d'en finir avec cette belle-mère à la réputation bien déplaisante.

avatar
Little Red Riding Hood
collabo
collabo
HUMEUR : Agacée
BOITE A JETONS : 0000

FICHE : Little Red Riding Hood ♥️
NOTEBOOK : Entre Terre et Mer
VIE SOCIALE : Detective's Address Book
http://aunee-chan.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Crazy...about you. [PV Snow]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Crazy...about you. [PV Snow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Dessin de Snow'» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]» Présentation de Dark'Snow Day» Crazy Minds» Snow Night [F, Clan de Glace]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Agence Tweedle & Hood-
Sauter vers: