AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

PPs {Consultants & Traqueurs}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: PPs {Consultants & Traqueurs} Lun 13 Juil - 15:49

    Consultants & Traqueurs ~ Vert Tendancieux & Bleu Révérencieux

    Malkinsiens impliqués clairement, citoyens ordinaires et non ordinaires n'appartenant ni aux Epouvanteurs & autres criminels, ni à la Police des Contes. Indic', mercenaires, chasseurs de primes...


Little Red Ridding Hood

TAKEN
Rion Pilgrim, Le Petit Chaperon Rouge...

Son emploi ;
A monté une agence de détectives privés, associée des jumeaux Tweedle. Accessoirement ex-membre des Calamaristes et activistes écologiques.

Son talent ;
Vieillir ou rajeunir une partie de son corps, ou l'ensemble. Tantôt petite mémé fripée, tantôt petit bout de gamine aux gros yeux... Selon les désagréments, il arrive qu'une partie de son corps subisse un processus de vieillissement accéléré pendant une durée indéterminée ! Un coin de table un peu trop pointu, une mauvaise chute, un éternuement, et ses orteils se couvriront par exemple de rides trop peu glamours !

Il était une fois ;
A venir.

Ses relations ;
Parce que la douce, l'implacable Autorité vous rattrape toujours, Rion désira se poser. Au calme, loin des planctons carnivores et des Poissons-ogres de Koralland. Elle décida de se ranger, s'allégeant le cœur et l'esprit en élevant quelques éponges de mer dans son garage, et se reconvertit de la plus inattendue des façons. Elle s'associa à deux petits monstres, s'y attachant sans aucun doute comme s'ils n'avaient été que de ces créatures fabuleuses et bizarrement bizarres qui la fascinaient tant ; les jumeaux Tweedle. Elle les nourrit, aussi sûrement que son petit élevage d'éponges de mer !

Tweedle Twins

TAKEN
Tweedle Dee & Dum, Les Jumeaux Gémeaux…

Leur emploi ;
Ont monté une agence de détectives privés, associés du Petit Chaperon Rouge.

Leur talent ;
Ils étaient deux, puis quatre, puis six... Jusqu'à l'infarctus de leur vielle nourrice. Duplication ! Dee et Dum sont capables de se multiplier en une multitude de clones et ce à volonté !

Il était une fois ;
Surnommés les "jumeaux démoniaques", ou encore "la paire diabolique", les Tweedle sont moins séparables que les deux orteils d'un même pied. Semblant n'avoir de considération pour personne, si ce n'est pour eux-mêmes, leur relation au reste du monde s'explique en quelques mots: il y a eux, et les autres... Peu sociables, excentriques et définitivement égoïstes, ils sont dotés d'un humour noir et d'un sens de la répartie et du sarcasme assez désobligeant ! Facétieux de nature, voire un tantinet sadiques et mesquins, ils adorent raconter des bobards abracadabrants à qui veut l'entendre et ont déjà monté toutes sortes d'arnaques avant de se reconvertir dans un métier plus louable. Le profit reste toutefois leur principal intérêt, petit penchant capitaliste et cœurs de pierre intransigeants.

Mensonge, manipulation, mesquinerie. La règle des trois M régit leur existence presque aussi sûrement que la perversion ! Plaisanteries douteuses sont également à l'honneur. Se jouer des autres, profiter d'autrui dans tous les sens du terme, hommes comme femmes, reste un de leur passe-temps favori... Puisque les gens les confondent continuellement, autant tourner cela à leur avantage. Vivre pour s'amuser, s'amuser pour vivre: ils échangent souvent de place, notamment dans leurs vies amoureuses respectives afin d'accabler leurs malheureuses conquêtes.

Leurs relations ;
Le Petit Chaperon Rouge: une source intarissable, jouet de luxe qu'il faut savoir apprécier sans précipitation. Figure d'autorité, ils s'empresseront de la noyer sous les provocations pour mieux la cajoler l'instant d'après. Dee et Dum ont le plus grand mépris pour les autorités, quelles qu'elles soient... Et ne supportent définitivement pas "cette vielle tronche de gnome centenaire" qu'est Lunatus Farleigh, commandant des U.I.F. Les Tweedle ont ainsi trouvé en la personne de Rion Pilgrim, terroriste des fonds marins reconvertie, l'unique acceptation de quelque emprise morale que ce soit. L'écoutant parfois des heures blablater sur la reproduction des concombres de mer et les bienfaits pour la peau des planctons carnivores.

Crocodile

TAKEN
Rush Tarquinn, Tic-Tac...

Son emploi ;
Chasseur de primes.

Son talent ;
Il a la mâchoire solide ! Broyer, découper, dévorer: rien ne peut échapper à la solide dentition de Crocodile. La main du Capitaine Crochet ne fit pas exception à la règle... Toutefois, il y perdit l'une de ses précieuses dents !

Il était une fois ;
Tarquinn Rush, plus communément dit Quinn: surnommé Crocodile. Célébrité dans son milieu, Malkins ne compte plus le nombre de criminels appréhendés par ses soins. Ses méthodes quelque peu singulières en rebutent plus d'un, indéniablement peu louables d'un point de vue strictement moral. Mais après tout, les Chasseurs n'ont-il pas tous les droits lorsqu'il s'agit d'appliquer la loi ? Originaire de Neverland, anciennement enfant perdu, Crocodile fut exilé de Perdition par Peter en personne. Son crime ? Avoir grandi. La chose se produit parfois... Généralement, ni Peter, ni ses chers petits frères et petites sœurs ne subissent une quelconque poussée de croissance. Adolescent, et ce, pour la vie ! Pas toujours...

L'on ne doit pas qu'à Peter la fameuse affaire du bras du Capitaine Crochet. Oh que non. Crocodile a participé à la chose ! Légendes urbaines prétendent qu'il fit dudit bras son quatre-heure, mais les rumeurs ne manquent pas. En particulier lorsqu'il s'agit de Crocodile, le légendaire Chasseur de primes. Il ne s'attaque qu'au gibier de grande classe, traquant, torturant, et plus si affinités. Se délectant des chasses-à-l'homme comme personne ! Morts ou vifs, avec lui, les recherchés arrivent au Poste de Police relativement plus souvent sous la forme de cadavres... Froide insouciance ou douce folie, le hasard a souhaité qu'il s'oriente du côté de la loi. Il aurait tout aussi bien pu tourner à l'opposé. Reste qu'il était bien plus profitable d'exercer en tant que Chasseur de primes: un métier assurément palpitant, délicieux moyen d'exprimer ses pulsions les plus réprimandables et ce, en toute légalité... Ses apparitions, aussi imprévisibles que surprenantes, s'accompagnent toujours d'un effrayant Tictac. Certains prétendent avec humour qu'il aurait avalé son réveil, enclin à la plus détestable des humeurs au petit matin. La vérité est qu'en bon déjanté qui se respecte, Crocodile aime à se faire remarquer. Ayant l'âme théâtrale, il affectionne la dynamite, les explosifs, et tout ce qui s'en rapproche. Ses armes de prédilection ne sont pas réputées pour leur discrétion. Crocodile jusqu'au bout des ongles, son tempérament obsessionnel en fait un personnage terriblement insistant. Insupportable, nous pouvons le dire.

Ses relations ;
Le seul et l'unique à posséder le mérite d'avoir effrayé le Capitaine Crochet. Son joli bras, il n'en a fait qu'une seule bouchée, dévorant par là la montre à gousset préférée de notre cher pirate. Crochet reste l'unique criminel que Quinn n'ait jamais réussi à, disons le, assassiner. Autrement dit, il a déclaré la guerre sainte aux pirates, n'ayant comme obsession que de finir ce qu'il a commencé !

L'excentricité, la marginalité du personnage le pousse cependant trop peu souvent à entretenir des relations durables avec autrui. Aventures fugaces, amitiés toutes aussi temporaires: sa vie sociale se trouve être relativement peu fournie, pour ne pas dire inexistante. Ce qu'il désire, il le prend. Peu importe les conséquences. Sa trop grande franchise, son égo démesuré et son arrogance à toute épreuve: autant de qualités qui déroutent et agacent ceux qui osent encore le côtoyer malgré sa réputation. Terrifiant prédateur ou désagréable immature, c'est au choix.

Mirror

FREE
Sheen Curkain, Le Miroir Parlant...

Son emploi ;
Traqueur ~ Capitaine.

Son talent ;
Le pouvoir de Mirror lui donne la faculté d’obliger ses interlocuteurs à ne dire que la vérité et rien que la vérité.

Il était une fois ;
Considéré par ses pairs comme l'un des meilleurs Traqueurs de sa génération, Mirror s'appuie sur un impressionnant QI et une perspicacité rare pour résoudre ses enquêtes. Mais c’est sans nul doute son habileté au combat et sa témérité qui lui valent autant d’éloges. Il aurait cependant préféré disposer d’un pouvoir plus utile sur le champ de bataille.

Mirror est un célèbre traqueur dont l’affaire la plus importante a été sans nul doute celle des pommes empoisonnées. Se faisant passer pour un homme de main de Crazy Apple, en réalité, il espionnait pour le compte des Unités d’interventions féeriques. Malheureusement pour lui, Muscarine n’a pas beaucoup apprécié son vilain tour et en signe de remerciement pour ses bons et loyaux services lui jeta l’un de ses explosifs en pleine figure. Affreusement défiguré, l’agent double est désormais obligé de porter un masque s’il ne veut pas effrayer ses collègues Traqueurs.

Concernant sa personnalité, on remarquera qu’il a vite tendance à prendre la grosse tête. C’est vrai qu’avec un pouvoir comme le sien, peu de gens osent s’opposer à sa volonté de peur de voir leurs petits secrets révélés au grand jour. D’ailleurs, Curkain n’a aucun scrupule à se livrer à de vilains chantages avec ses ennemis comme avec ses amis. Avec lui, l’expression « Business is business » prend tout son sens. Dévoré par une terrible ambition, le Traqueur vise depuis un moment le poste de Haut Commandant. Certains racontent même qu’il essaie de monter une mutinerie pour parvenir à ses fins. Alors ? Action ou Vérité ?

Ses relations ;
Il s’entend très bien avec Dorothy avec qui il fait d’ailleurs souvent équipe. Par contre, il garde une rancune tenace envers la belle-mère de Snow White et compte bien prendre tôt ou tard sa revanche. Cf Goldilocks et Blue Fairy également.

Goldilocks

FREE
Daisy Bearsfear, Boucles D’Or...

Son emploi ;
Traqueuse. Récemment décidé ; la mutation de Goldy à la Circulation. La demoiselle dispose désormais d'un Balai Policier et se lance à la poursuite des Chauffards, carnet d'amandes et plume autocorrectrice en main !

Son talent ;
Sa main gauche fait rétrécir les objets qu'elle touche tandis que l'autre les fait grossir. Son pouvoir ne dure que quelques minutes.

Il était une fois ;
Malgré ses airs de petite fille candide, Goldilocks n’a pas toujours été une enfant bien sage. Orpheline sans le sous, elle entame très jeune une carrière de cambrioleuse en utilisant son pouvoir pour agrandir les poignées de portes et se faufiler dans les serrures. Pas très futée, la police lui mettra vite le grappin dessus. Cependant, grâce à l’intervention de Puss in Boots à l’époque, elle recevra une proposition très intéressante : rejoindre les Traqueurs ou bien un aller-simple pour Samarcande. La gamine ne se le fit pas dire deux fois et abandonna sa prometteuse carrière dans le banditisme pour devenir une garante de la justice.

Dur dur que d'être blonde, de nos jours... En particulier lorsque les blagues douteuses de vos collègues s'appliquent à vous comme un gant ! La réflexion, la logique, la vivacité d'esprit, Miss Bearsfear en manque aussi sûrement qu'elle ne compense la chose par ses formes voluptueuses ! Ses remarques décalées, sa lenteur à analyser les situations et son tempérament impulsif confortent son entourage sur l'opinion générale: boucles blondes et forte poitrine ne sont pas véritablement signe de grand intellect ! Irréfléchie et indisciplinée au possible, le métier de cambrioleuse ne lui a pas vraiment réussi... Consciencieuse, on aurait pu le croire. Aucune emprunte, aucun signe d'effraction. La demoiselle portait toujours des gants, s'il vous plait ! Certes, sauf qu'elle les retirait pour augmenter la taille des poignées de porte avant de prendre la fuite, butin en main. Résultats, elle fut appréhendée en moins de trois semaines. Celles-ci suffirent à faire sa célébrité, en bien comme en mal...

Ses relations ;
Elle a toujours eu beaucoup de mal à s’entendre avec Mirror qui la voit comme une gamine irréfléchie et trop prétentieuse pour mener à bien ses enquêtes. Elle est très reconnaissante envers Puss in Boots pour lui avoir sauvé la mise par le passé et est très heureuse de le voir intégrer de nouveau la brigade.

Madame Irma

FREE
Élisabeth Norzen, La Diseuse de Bonne Aventure...

Son emploi ;
Voyante extralucide et tireuse de cartes au petit salon privé ‘Chez Irma’. Son lieu de prédilection, une petite salle sombre où reposent des dizaines et des dizaines d’objets saugrenus et étranges. Elle se trouve tout au fond du couloir, la dernière porte où un écriteau repose, laissant deviner dans une écriture élégante quoiqu’un peu ternie par le temps, une initiale. Le I d’Irma.

Son talent ;
Cette étrange personne possède le don de pouvoir lire dans les cartes comme on pourrait lire dans un livre. Lorsqu’elle prédit quelque chose, vous pouvez être certain qu’il se réalisera. Madame Irma ne se trompe jamais.

Il était une fois ;
Qu’elle était mignonne, toujours le sourire aux lèvres, ses boucles tombant joliment sur ses épaules, ses yeux pétillants de curiosité. Des parents aimants, un toit respectable. Tout allait pour le mieux. Élisabeth se complaisait dans la lecture des romans relatant les aventures de Magiciens et de Fées arborant parfois des tenues ressemblantes à celles qu’elle trouvait dans ces livres. Une baguette magique à la main, un chapeau pointu sur ses cheveux, l’équipement cliché d’une Magicienne. Mais quelle excellente Magicienne elle faisait ! Elle était de celle qui se penchait au-dessus des berceaux des nouveaux-nés pour leur promettre une qualité, un défaut ou… leur mort. Parce qu’Élisabeth elle le savait, oh oui. Et elle avait toujours raison, toujours. Au fil des années, elle se prit d’amour pour les cartes, comprenant que c’étaient elles les plus sujettes à la lecture de l’avenir. Les inscriptions étaient faciles à démêler - pour elle - et malgré leur tempérament capricieux, Élisabeth savait les dompter. Car son art est une réplique - bien que relativement meilleure - de la Cartomancie et on pouvait facilement tomber dans la paranoïa ainsi que la terreur d’accepter l’avenir déchiffré.

Le cauchemar commença lorsqu’elle vit la tragédie qui allait s’abattre sur sa famille un soir d’été. L’incendie qui extermina sa demeure en plus de ses parents la laissa changé. De petite fille joyeuse et innocente, elle passa à une jeune femme froide et stoïque. Elle vécut pendant quelques années complètement recluse, refusant obstinément de lire les cartes, de peur de décrypter un autre drame. Maintenant, le temps a passé. Élisabeth s’est peu à peu remise du choc et a même ouvert son propre salon de voyance. Elle fait payer ses séances extrêmement cher pour faire comprendre à autrui que lire l’avenir peut parfois entraîner des répercussions sur le mental ou détruire une vie. Ayant remarqué qu’elle n’avait plus rien de l’Élisabeth d’antan, elle changea son nom pour un pseudonyme, en hommage à sa mère qui portait ce prénom. Madame Irma.

Ses relations ;
Notre voyante n’a pas vraiment une vie sociale remplie mais les rumeurs qui courent à son sujet sont nombreuses et parfois intéressantes. En effet, il semblerait qu’elle ait un lien familial avec le Magicien d’Oz tout en ayant eu une idylle amoureuse avec celui-ci. Inutile de vous dire qu’elle refuse de répondre à ces questions qu’elle juge « déplacées » et « ennuyeuses ». Ce qui n’est pas faux.

Blue Fairy

TAKEN
Lust Lovelace, La Fée Bleue...

Son emploi ;
Traqueuse.

Son talent ;
Au choix.

Il était une fois ;
Débauchée, un terme qui revient souvent entre les lèvres de son supérieur, Mirror. Car c'est la stricte vérité, Lust se trouve être la débauche incarnée ! La pudeur lui est tout bonnement inconnue. Calculatrice et outrancière, la Fée Bleue aime à harceler ses collègues dés qu'elle en a l'occasion ! Sa nymphomanie traumatisa le malheureux Pinocchio, terrorisé par le sexe opposé à tout jamais. Son aptitude inégalée à jouer de ses charmes en fait malgré tout une excellente interrogatrice, si l'on met de côté son irresponsabilité notoire et son goût pour les soirées arrosées... Éternelle fêtarde, Blue Fairy a l'heureuse chance de tenir l'alcool remarquablement bien ! Sa perversité trouble autant qu'elle ne terrifie, nul n'est à l'abri. Tout est propice à la provocation. Elle a la fâcheuse habitude de se déshabiller en public, comme cela, sans raison particulière: ce qui a le don de passablement énerver Mirror...

Harcèlement sexuel. Mauvaises fréquentations. Si certaines s'offusquent de subir divers traitements dégradants en entrant à la Police des contes, rabaissées à l'état de simple objet fantasmatique: la Fée Bleue, elle, s'en est toujours accommodée plus que de raison. Gamine jalousée, la maltraitance de ses camarades féminines n'a malheureusement pas eu l'effet escompté... A défaut de s'être mise en retrait, Lust a vu son désire de séduction et sa nature vicieuse décuplés ! Remarques désobligeantes et poses tendancieuses sont bien vite devenues son quotidien. Insatiable mante religieuse, il semblerait finalement qu'elle soit rentrée dans le droit chemin, plus ou moins, en rejoignant la Police des Contes.

Ses relation ;
Elle tente depuis des années de séduire le glacial et moraliste Mirror, son adoré supérieur. Elle s'entend étonnamment bien avec Boucles d'Or... Pinocchio souffre d'un traumatisme incurable depuis qu'elle a abusé de lui, il y a de cela bien longtemps. Il est depuis devenu littéralement allergique à la gent féminine ! Que dire de plus sinon qu'elle considère le Poste de Police comme son Harem personnel ?

Pinocchio

FREE
Pinocchio, Le Vrai Petit Garçon...

Son emploi ;
Traqueur.

Son talent ;
Il peut faire grandir n'importe quoi lorsqu'il ment : son corps, un arbre, une poignée de porte... Le phénomène s'inverse sitôt qu'il cesse de mentir.

Il était une fois ;
Pinocchio naquit dans l’Envers du Miroir d’un couple pauvre et vieux – trop vieux pour maîtriser un petit garçon insolent et curieux qui refusait de travailler dans l’atelier de son marionnettiste de père, préférant jouer avec les autres gamins des rues, volant pour survivre, gardant pour lui la monnaie des quelques commissions que lui confiaient ses parents. Confiant en même temps, capable de suivre un étranger contre la promesse d’un peu de pain, d’argent ou de spectacle – et ce fut cette curiosité qui le perdit lorsqu’on l’embarqua, lui et quelques autres garçons, vers un « pays des merveilles » qui s’avéra être les geôles d’un marchand d’esclave. Pinocchio avait sept ans à l’époque. On lui apprit à travailler et à obéir à force de coups et de brutalités.

Quand Gepetto débarqua dans sa vie, le dernier ami qu’il comptait parmi ses camarades d’infortunes venait de mourir à la tâche. Il avait alors treize ans ; amaigri, décharné et marqué par les violences subies, mais déjà au goût du Marionnettiste. Celui-ci s’amusa grandement avec ce petit garçon certes un peu insolent parfois, quoique déjà dompté par les coups des esclavagistes, mais néanmoins plein de potentiel et nanti d’une connaissance surprenante en matière d’artisanat, le nourrissant, l’habillant, l’accablant de caresses et guettant avec amour la moindre de ses réactions, quand il réussissait à lui en arracher.

Tous les petits garçons, hélas, doivent bien grandir un jour ou l’autre et ce fut le cas de Pinocchio. Quand l’enfant atteignit quinze ans, Gepetto dut se résigner à le transformer. Il hésita longtemps cependant ; les connaissances démontrées par Pinocchio en matière de marionnettes, son habileté pour prendre soin de ses compagnons… Il en discuta longtemps avec Faust, espérant que celui-ci connaîtrait un moyen pour empêcher le jeune garçon de poursuivre sa croissance – mais en vain.

Alors, la mort dans l’âme, Gepetto se résigna à la transformation. Il y mit presque plus de soin qu’à l’ordinaire, commençant par les os avant d’entamer le reste…

Impossible de savoir à quel moment Pinocchio parvint soudain à s’affranchir des fils de Gepetto pour lui envoyer un bon coup de genoux. Le temps que le marionnettiste se remette du choc, le jeune garçon avait déjà fuit l’atelier. Il fut ramassé par une patrouille de police et confié aux bons soins de l'État ainsi que d'une batterie de psy... et de Traqueurs, protection des témoins oblige.

A sa majorité, Pinocchio se lança sans hésitation dans la formation de Traqueur. Son but : devenir un homme, un vrai ! Vœu que Blue Fairy se chargea d'exaucer à sa façon une semaine après qu'il ait enfin intégré les rangs de la police, lasse peut-être d'entendre le jeune homme répéter ce but à qui voulait l'entendre – sans savoir que ce strip-tease trop enthousiaste répondait à l'un des souvenirs les plus atroces du malheureux : une contremaîtresse quinquagénaire qui, alors qu'il n'avait que six ans, s'était déshabillée dans le but d'attenter à la vertu du garçon – lequel n'avait été sauvé in extremis que par l'arrivée de l'époux de la dame... Définitivement traumatisé, le malheureux éprouve désormais une vague crainte permanente en face des femmes, et refuse vigoureusement d'être seul avec elles !

A part cette phobie, Pinocchio tend facilement à mentir sur ses origines ou son enfance, s'inventant des origines nobles, des aventures extraordinaires, ou une malédiction qui explique pourquoi son apparence demeure éternellement celle d'un enfant de quinze ans. C'est cependant un Traqueur compétent, enthousiaste et motivé.

Ses relations ;
Il éprouve une frousse bleue envers Blue Fairy. Quant à ses relations envers Gepetto, difficile à dire – haine, peur, rancune, syndrome de Stockholm, un peu des quatre ? En tout cas, le jeune homme se refuse obstinément à devenir marionnette, ce qui compromet fâcheusement toute relation future.


Dernière édition par Walrus le Ven 18 Mar - 14:21, édité 22 fois
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PPs {Consultants & Traqueurs} Jeu 16 Juil - 16:47

Puss in Boots

TAKEN
Markis Carabas, Le Chat Botté...

Son emploi ;
Consultant – Ancien Capitaine.

Son talent ;
Puss est capable d’altérer les souvenirs d’une personne. Même s’il ne peut effacer concrètement la mémoire, il peut y ajouter des détails farfelus de son invention.

Il était une fois ;
Loin du malicieux et fidèle chat du conte, la personnalité de Markis n’a rien de celle d’un adorable minou. Manipulateur sans scrupule, il ne faut surtout pas se fier à ses sourires et ses yeux larmoyants, ils n’ont rien de sincère. Le Chat Botté est un hypocrite de la pire espèce qui réagit toujours de façon à plaire à son interlocuteur ou son entourage. D'ailleurs, sa sournoiserie n’a d’égal que sa beauté. Tombeur et dragueur invétéré, c’est un garçon qui sait se servir de ses charmes pour arriver à ses fins. Charmes d’ailleurs, qu’il ne se gêne pas d’afficher publiquement. Vêtu d’une paire de bottes et d’un sous-vêtement en cuir, le garçon se promène ainsi affublé dans les rues de Malkins sans la moindre gêne, et ce, pour le plus grand plaisir des habitants. Qui se lasserait de regarder une plastique aussi parfaite ? Un tantinet exhibitionniste, notre matou n’est pas du genre à avoir froid aux yeux.

Résolvant tour à tour ses enquêtes avec une incroyable chance, ses supérieurs ont rapidement commencé à se poser des questions. Des dizaines de témoins sortis de nulle part déclarant avoir assisté au crime, des assassins venant d'eux même se livrer ; c’est ainsi que Puss parvenait à clore ses affaires. Pourtant, le secret de Markis n’avait rien de glorieux. Mirror, son principal rival sur le plan hiérarchique révéla au grand jour cette odieuse supercherie. Usant sans modération de son terrible pouvoir, le Chat modifiait la mémoire d’innocents citoyens afin par exemple qu’ils se souviennent d’un crime qu’ils n’avaient pas commis. Incarcéré à Samarcande, il sera relâché et placé sous haute surveillance afin d’aider ses anciens collègues à retrouver la trace de Big Bad Wolf et de ses sbires.

Ses relations ;
Il en veut beaucoup à Mirror de l'avoir dénoncé aux autorités alors qu'il le considérait comme son plus fidèle ami. Il se comporte avec Goldilocks comme si elle avait été sa petite sœur et fait de son mieux pour la protéger des brimades et moqueries qu'elle reçoit chaque jour. Grand ami de Blue Fairy, on les croisera souvent dansant à moitié nus sur les bars des tavernes ou allongés sur une piste danse complètement beurrés.

Hansel

FREE
Hansel Kuchlein, Le Survivant...

Son emploi ;
Traqueur débutant.

Son talent ;
Hansel a le pouvoir d'attirer des objets vers lui. C'est d'ailleurs ce pouvoir qui l'a sauvé lors de sa confrontation avec la rôtisseuse : une proie munie de couteaux de cuisine semble tout de suite moins appétissante ... Gretel, elle, a le pouvoir inverse.

Il était une fois ;
Vous croisez un frêle jeune homme au détour d’une rue. Il a un port altier et va d'un pas décidé, énergique. Tandis que vous l’observez, on vous chuchote à l’oreille. … Ce jeune homme que vous voyez là est un miraculé. Hansel a bien grandi, ces derniers temps et le jeune homme sûr de lui a remplacé l’enfant volontaire. Il est devenu célèbre, du jour au lendemain, pour ce témoignage qui défraya la chronique, voilà quelques années, et qui envoya la rôtisseuse à Samarcande. Mais à force de voir son visage à la une de la presse de tout Malkins, Hansel finit par se laisser convaincre de sa propre importance. Marqué durablement par son expérience malheureuse du bois Griotte, et par la nouvelle de l’évasion de son ennemie jurée, sorcière rôtisseuse de son état, il voulut se faire Traqueur.

On ne l’avait, jusque là, pas trop pris au sérieux mais la police des Contes de Malkins, au vu des derniers évènements, l’a bel et bien engagé. Fort de ses prérogatives, Hansel semble bien déterminé à pourchasser les criminels en tout genre, quoi qu’il en coûte. Soucis de faire ses preuves, attachement sans borne à la droiture, envie d’oublier et de se faire connaître pour autre chose qu’une dénonciation. Une énergie particulière sommeille en ce jeune homme qui brûle de faire ses preuves et de démontrer qu'il n'est pas qu'un délateur. Ce dont il est certain, c'est qu'il survivra, cette fois aussi, et autrement que par un coup de chance, ou une ruse de sa sœur. En espérant qu'il ne fonce pas dans le mur, il a quelques capacités, le petit ...

Ses relations ;
Il aime sa sœur, très sincèrement, mais ne supporte pas de la voir suivre le chemin qu’elle s’est choisie et non celui qu'il voudrait tracer pour elle. Il tourne autour des plus célèbres des Traqueurs, dans l’espoir de se faire une place parmi eux et, surtout, de gagner leur reconnaissance et leur estime. (Voir présentation et relations de Gretel pour davantage de détails)

The Knight

TAKEN
Mio Cavallone, Le Chevalier...

Son emploi ;
Traqueur.

Son talent ;
Inspirer la sympathie. Il peut en multiplier l’effet lorsqu’il prend l’air implorant.

Il était une fois ;
Né Cavallonne et élevé en Cavallonne, Mio est un véritable phénomène dans la famille. Ignorant la compétition traditionnelle entre membres de la jeune génération, le jeune homme s’est toujours montré juste, sensible et même gentil envers les domestiques – une véritable hérésie qui, curieusement, a toujours été tolérée malgré quelques soupirs exaspérés à l’occasion. Du reste, à part cette inexplicable niaiserie, Mio était beau, vigoureux, bien élevé, plaisait aux femmes et montrait une certaine sagacité dans les affaires : bref, l’héritier parfait. On lui ferait épouser une femme plus rusée et il pourrait reprendre, la tête haute, la direction des chocolateries de luxe paternelles.

Le procès de Big Bad Wolf, cependant, changea radicalement ses projets. Comme beaucoup d’autre, Mio se pressa pour y assister ; par contre, il l’interpréta de manière assez originale. Il y avait, affirma-t-il, une détresse soigneusement cachée dans les grands yeux gris du criminel numéro un de Malkins ! Le loup avait sûrement été une victime de la société, un enfant malheureux mené au désespoir ! Bouleversé par cet exemple, Mio décida de changer les choses et s’engagea aussitôt dans la Police des Contes, au grand désespoir de sa famille. Fils modèle, il continua cependant à gérer sa chocolaterie tout en grimpant les échelons à une vitesse impressionnante. Son but ? Parvenir à la tête des Traqueurs, voire de Malkins, pour faire régner le bonheur et la prospérité et éviter qu’un nouveau Big Bad Wolf ne fasse son apparition ; accessoirement, mettre tous les Epouvanteurs en prison et leur faire consulter des psychiatres, afin qu’ils comprennent la méchanceté de leurs actes. Il arrive ainsi à concilier une incroyable confiance en l’humanité et une brillante carrière de Traqueur, ses subordonnés prenant parfois la peine de régler à sa place les affaires les plus sinistres pour ne pas lui faire de peine en lui découvrant l’horrible vérité.

Naïf, Mio ? Sans doute, d’une certaine manière. Et pourtant… Bon sang ne saurait mentir : Mio est peut-être plus retors qu’il n’y paraît – en toute honnêteté, bien sûr, et en le cachant sous un visage franc et ouvert qui déconcerte les plus suspicieux. En tout cas, jusqu’ici, il a su éviter pièges et traquenards avec une aisance étonnante pour un jeune homme aussi innocent, montrant également, malgré sa douceur apparente, une fermeté impitoyable quoique pleine de compassion pour quiconque tente de lui nuire ou d’enfreindre la loi.

Ses relations ;
Grâce à son don, il est aimé, voire adoré de ses collègues et subordonnés. Il entretient une rivalité amicale (ou, du moins, qu’il considère amicale) avec Mirror, au vu de leurs ambitions similaires. Ses supérieurs, qui ne prennent pas vraiment lesdites ambitions au sérieux, l’estiment pour son efficacité. Il adore son cousin Liam, plus jeune que lui, et dont il est bizarrement persuadé qu’il s’agit d’un être fragile et adorable.

Mister Freeze

FREE
Gelum Muesli, Le Stoïcien...

Son emploi ;
Ministre des Relations de bon voisinage ; Consultant à temps partiel.

Son talent ;
Gelum peut contrôler la glace et le froid. Il sait refroidir l’atmosphère au point que tout gèle ou qu’il neige – mais cela lui demande une attention particulière et le fatigue énormément (il ne le fait qu’en cas d’extrême urgence). Il ne peut cependant pas la réchauffer, ce qui peut être très dérangeant. Tout ce qui est liquide (y compris sa propre sueur…) peut se transformer en cristaux de glace, et il peut alors s’en servir comme arme pour se défendre. Il doit cependant constamment faire attention à ne pas s’auto-refroidir de façon involontaire.

Il était une fois ;
La chose que Gelum a le mieux connue durant sa jeunesse, ce sont les hôpitaux. Les enchaînant pour cause d’auto-cryogénisation, le petit garçon toujours enjoué et rêveur, n’était nullement perturbé par cette habitude peu répandue. Ses parents, eux, ne craignaient que deux choses : qu’il se refroidisse trop au point de se briser, ou que personne n’arrive à le réchauffer suffisamment. Mais à force, ils se rendirent vite compte que la cryogénisation n’entraînait aucune lacune. C’est bien connu, le froid, ça conserve. Et ça ravit le cœur des gamins ! Ils étaient tous en admiration devant le petit Muesli qui avait le pouvoir de faire tomber de la neige un jour de canicule. Même si cela le fatiguait et le clouait au lit plusieurs jours, il aimait voir les gens sourire.

Seulement, cette petite vie paisible et dégoulinante de bons sentiments cessa brusquement le jour où, malencontreusement, il gela sa maison de vacances. Le contrôle de son don était plus qu’approximatif, et c’est souvent que ses parents étaient obligés de racheter une nouvelle table, de nouvelles fourchettes ou de nouveaux vêtements – les anciens étant tellement congelés qu’ils se brisaient en mille morceaux si on ne faisait que les effleurer. Mais jamais il n’avait réussi à congeler toute une maison, ainsi que tout ce qu’elle contenait – qu’on fasse une partie de croquet avec sa tête, s’il ment ! Que ce soit les murs, les meubles, les objets… Tout se transforma en une poudreuse fine et colorée. Tout. Y compris le calamar que ses parents étaient en train de faire cuire, et ceux-ci avec.

Innocenté pour congélation involontaire, Gelum fut complètement traumatisé par ce qu’il s’était produit. Il cessa de neiger, tous les étés. Il cessa de courir dans l’eau pour finir coincé entre deux plaques de glace et il cessa de faire la tournée des hôpitaux. A la place, il apprit à contrôler son don. A le contrôler et l’utiliser à bon escient. Il ne parlait plus vraiment, juste par nécessité. Mais les valeurs que lui avaient apprises feux ses parents ne disparurent jamais. Toujours réfléchir avant d’agir. La raison prône sur le désir et le plaisir. Même devenu asocial, il s’engagea dans la politique afin d’assurer les relations de bon voisinage – ce à quoi il s’était donc toujours intéressé. Il devint le ministre que l’on connait, aussi froid que son don, mais pas mégalomane pour deux Yubas !

Ses relations ;
Ses anciens amis ne sont plus qu’un souvenir désagréable. L’homme s’est reconstruit comme il a pu, seul. Aujourd’hui, il n’a presque plus aucune relation, son travail primant sur tout. Les relations amoureuses ne sont aussi plus qu’un lointain souvenir. Il en a eu quelques-unes, il a essayé, mais elles se sont toutes soldées par un échec cuisant – notamment dû à sa peau constamment froide, ça ne donne pas envie aux femmes. Seuls les autres ministres, ses secrétaires et quelques privilégiés ont la chance d’aller boire un jus de poulpe avec lui. Parce qu’au fond, si on a le plaisir de le connaître, si on arrive à entamer une discussion avec lui, il est très gentil, l’homme de glace.


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas

PPs {Consultants & Traqueurs}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants» Liste d'armée gobelines en 750 points» MEN ASASEN RICO AP BAY KREDI SOU FORUM NAN» Armée Gobline 500points.» Avant que le jasmin ne se fane... [Pv Charlie]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Annonces & Evènements-
Sauter vers: