AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mad as a march hare~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Mad as a march hare~ Mer 26 Mai - 19:57



Identité



Nom: Armitestead
Prénom: Alexander
Surnom(s): Alex, le lièvre, le vendeur, l'escroc... Et autres amabilités.
Âge: la vingtaine bien avancée, voire la trentaine à quelques années près.
Date de naissance: le 1er avril

Emploi: Vendeur de merveilles (colporteur louche selon les autres...)
Ville natale: Bonne question. Wonderland sûrement.
Orientation sexuelle: Excellente question. Du thé ?
Don surnaturel: Imaginons que tu bois, disons, un thé. Imaginons que tu es en présence d'Alexander. Et que celui-ci est d'humeur blagueuse.
" Mh... Tu sais que ce que tu bois là, c'est du jus de citron ?"
Bien sûr tu vas le contredire, tu n'es pas fou quand même, tu t'es fait ou tu as commandé un thé, tu l'as goûté, c'était du thé. Il n'empêche que ce que tu as dans ta tasse (ou dans ton verre pour ceux qui n'ont pas de tasses) c'est du jus de citron. C'est en général à ce stade que tu commences à te demander quelle substance tu as mis dans le jus en question.
Pour faire simple, lorsqu'il parle, la réalité se conforme à ses mots. Des galets transformés en or, des petits pois qui se mettent à danser la samba... Parfois même deux personnes qui changent de place sans s'en rendre compte. Bien sûr, ce pouvoir possède ses limites (fort heureusement) : impossible, par exemple, de changer une humeur. Pareil pour les sentiments, il ne pourra pas te faire haïr ou vénérer quelque chose ou quelqu'un. Il peut, par contre, changer l'apparence d'une tierce personne, ou même sa propre apparence, mais ça ne dure que quelques instants.
C'est un don qui le satisfait pleinement et... Voilà. Du thé ?



Personnalité


" Bonjour. Vous m'achèterez bien quelque chose ?"

D'abord on a le lièvre de mars que tout le monde connaît. Le vendeur de merveilles, jeune homme aimable, toujours à l'écoute. Amical, attachant, il paraîtra parfois légèrement arnaqueur, mais tout est une affaire de goût. Pas voleur pour un sou, il déteste les menteurs et les malhonnêtes, bien qu'il soit lui même considéré comme louche par la plupart des gens sains d'esprit.
Là encore, ce n'est qu'une affaire de goût.

"Quelle belle journée, les oiseaux brillent et le soleil chante."

Ensuite, le lièvre de mars de tous les jours, une personne extravagante bien que tout aussi attachante. Il aime ce qui resplendit, les couleurs qui vous explosent aux yeux. Horloge biologique complètement déréglée, il se couche le matin pour se réveiller le soir, parfois l'inverse. Ne vous étonnez donc pas de le voir débouler dans la rue à vingt et une heures, cherchant une boulangerie ouverte afin de s'acheter un croissant ou toute autre viennoiserie à tremper dans son thé. Alexander est friand de viennoiseries. Et de thé.

"Et c'est alors qu'il surgit devant moi, griffes et crocs dehors. Armé de ma petite cuillère, je le terrassais évidemment dans la minute qui suivit..."

March Hare aime les histoires. Il aime autant les écouter que les raconter. Souvent sans queue ni tête, complètement délirantes, largement impossibles, mais peu importe. L'important n'est pas l'intelligence de l'histoire, la morale du récit ou quoi que ce soit d'autre, non, l'important c'est la beauté des paroles, c'est l'amusement ressenti en écoutant.
Et dans les pires absurdités il y a une part de sagesse. Surtout quand c'est le lièvre de Mars qui les profère, ces pires absurdités.

"Allons, Chapelier, passe moi la moutarde. LA MOUTARDE ! Tiens ? Vous êtes en retard milord. DU THÉ ?"

Alexander, lors des fameuses tea party organisées avec le Mad Hatter, se révèle complètement fou, il change de ton soudainement, vous fais sursauter toute les trente secondes. Si vous arrivez à le suivre, vous avez mes félicitations. Il devient juste incontrôlable, quitte à envoyer valser des tasses à travers la pièce ou le jardin. Il fait des mélanges étranges, utilise dans de rares cas son don pour déboussoler ses invités ou tout simplement illustrer ses histoires qui deviennent encore plus absurdes que d'habitude. Les invités ne ressortent jamais de ces rendez vous totalement indemnes.

"Au printemps prochain mes amis. Je vous enverrais des boutons de porte."

Quand l'été arrive, le lièvre de mars repart sur les routes, allant explorer de lointaines contrées inconnues, reculées, voire inexistantes. De ces voyages, il rapporte des souvenirs colorés, des récits scintillants. Il recommence à vendre ses marchandises, et ne donne plus de signes de vie à Wonderland. De temps à autre, ses amis et proches reçoivent un cadeau (allant du haricot séché qui sautille joyeusement au porte manteau qui refuse catégoriquement de porter des... manteaux), accompagné en général d'une lettre qui laisserait perplexe les plus grands penseurs de Malkins.
Il revient quelques mois plus tard, les bras pleins de cadeaux, la tête pleine d'histoires, sa venue annonçant l'arrivée du printemps.



Morphologie


Alex est plutôt grand. Enfin non, si vous le comparez à un troll il est très petit. Et si vous le comparez à un nain ou une fée, il est gigantesque. Bon, disons qu'il fait environ un mètre quatre-vingt. Il n'est pas baraqué, mais ses nombreux voyages ont quand même développé ses muscles. On va dire qu'il est finement taillé. Il a la peau mate, voyage en contrées arides obliges, mais en même temps assez blanche, il va sans dire qu'il fréquente souvent des endroits froids, que ce soit au niveau de l'ambiance qu'au niveau du climat.
Disons qu'il est entre les deux.
Voyons... Son visage est fin, bien proportionné, certains le trouvent laid, d'autres le trouvent beau, Alexander, quant à lui, se trouve potable. En fait, ça ne l'intéresse pas vraiment. Du moment qu'il resplendit, qu'on le remarque, peu importe qu'il soit beau ou non. Ses cheveux sont châtains foncés, avec des mèches plus claires qui parsèment sa chevelure. On ne sait pas qui est son coiffeur, à dire vrai il ne sait pas non plus. Il a une coupe assez déstructurée, qui renforce sa réputation de fou à lier. Deux mèches plus longues sur le devant font penser à des oreilles de lièvre, d'où son surnom de March Hare. Il accroche toujours quelque chose dans ses cheveux, en général des plumes, mais il varie avec des rubans, des colliers de perle, parfois même des animaux. Empaillés ou en peluche, là est la question.
Ses yeux dorés semblent mélancoliques lorsqu'il ne parle pas. Dès qu'il ouvre la bouche, ils s'illuminent (ceci est une image, évidemment). Lorsqu'il utilise son pouvoir, on y décèle une lueur de folie. Lors des Tea Party, il ouvre grand les yeux, comme pour absorber au maximum chaque minute, chaque seconde de ces merveilleux rendez vous. Les yeux sont la fenêtre de l'âme, et c'est encore plus vrai chez le lièvre de Mars.
Ses mains sont celles d'un vendeur, elles saisissent, montrent, l'accompagnent quand il parle. Ses mains lui servent à illustrer ses récits, à présenter ses marchandises.
Au niveau de l'habillement, Alexander est plutôt coloré. Il met de tout, ne craignant pas les mélanges insensés, adulant les associations douteuses. On ne peut le croiser sans le remarquer. Il ressemble parfois à un étalage pour ses marchandises. Tout en lui clame l'originalité, l'extravagance, la liberté.



Récit


Alexander Armitestead.
Ne vous attendez pas à une histoire brillante, intéressante, belle à écouter, car elle ne le sera pas. Du moins...
Au yeux du March Hare.
Alexander Belgran, du nom de son géniteur, naquit dans une famille normale. Bien que son père ai été légèrement irresponsable, et sa mère un peu trop poussée sur l'alcool, le jeune homme grandit bien. Son goût pour les histoires lui vint de sa mère, qui se plaisait à lui en raconter, aussi bien quand elle était sobre qu'après avoir bu de grandes quantités d'alcool. Dans ce dernier cas, c'était des récits complètement loufoques. De plus, sa tendre mère usait de son don pour montrer à son enfant les images qu'elle avait en tête lorsqu'elle racontait. Projection télépathique, tel était le pouvoir de Crystal Armitestead. Chaque soir, Alex pénétrait dans un monde absurde, empli de couleurs chatoyantes, brillant de mille feux, un monde que sa génitrice inventait pour lui, un monde où tout était possible, selon le bon désir de sa chère mère. Il l'aimait, l'adorait, l'adulait, cette femme qui l'avait mis au monde.
Son père s'occupait à peine de lui. Il n'avait jamais eu un regard aimant pour ce fils qu'il n'avait pas désiré. La vie commune d'Alex et de son père fut courte.
Un sombre soir d'automne, il disparut sans laisser de traces.
Où était-il allé ? Pourquoi était-il parti ? Que faisait-il ? Autant de questions qu'Alexander ne se posa pas. Il restait indifférent au départ de son paternel, ne l'ayant pas vraiment connu. C'est à partir de ce jour que le jeune homme prit le nom de sa mère.
Crystal cessa peu à peu de consommer de l'alcool. Elle le faisait pour son fils, pour sa famille aussi, qui s'inquiétait de la voir ainsi. Mais du coup, elle arrêta aussi les histoires comme les aimait Alex. Le jeune homme se retrouva ainsi dans une sorte de manque. Et il termina son enfance, et son adolescence, dans un monde qui était sien. Il fut obsédé par l'absurde, l'original, la brillance des choses, leur resplendissant. C'est à cette époque qu'il découvrit son pouvoir. Bien qu'il n'en use pas souvent, il lui convient parfaitement.
Un jour, il décida de partir sur les routes, explorer les contrées proches comme lointaines. Il ne prit aucun bagage, partit à l'assaut de ce monde avec une volonté inébranlable, et cette lueur d'extase dans les yeux qui lui est si familière. Il parcourut une distance incroyable, fit des rencontres enrichissantes -troublantes pour ceux qui parlaient avec le jeune homme-, découvrit des paysages tantôt merveilleux, tantôt ennuyeux... à son goût. Il revint de son périple de longs mois plus tard, à la mi-mars, pour repartir l'été suivant, au grand dam de sa famille, plus particulièrement de sa mère. Après chaque périple, il revenait encore plus fou, ramenant avec lui des tas de cadeaux loufoques et d'anecdotes captivantes. Malgré le fait qu'elle désapprouvait ces voyages, sa mère ne pouvait s'empêcher de savourer les histoires de son fils, qui lui rappelaient tant les instants de complicité qu'elle passait avec lui lorsqu'elle était à la place de conteur. Parfois, quand l'envie lui prenait, elle se mettait à illustrer ses récits. L'auditoire d'Alex, ici sa famille, se retrouvait alors dans des lieux plus étranges les uns que les autres, allant d'une forêt peuplée d'animaux effrayants aux montagnes recouvertes de neige rosée des contrées inexplorées de l'Est de Malkins. Explorateur sans peur, menteur invétéré, quelle importance, il racontait tellement bien. Sa famille redemandait de ses histoires, et Alex s'empressait d'en raconter d'autres. Après tout, ses voyages duraient tellement longtemps qu'il avait de quoi raconter. Et l'été suivant, il repartait, inlassablement, redécouvrant des paysages maintes fois visités, explorant des contrées inconnues et inexistantes, voyageant au gré de sa pensée, de ses envies, et revenant encore et toujours en mars, devenu son mois de prédilection.
Au bout d'un moment, comprenant qu'il ne pouvait pas continuer à vivre de voyages et d'eau fraîche, il se mit à ramener des objets, des babioles, diverses décorations de ses voyages pour les revendre à Wonderland.
Aujourd'hui encore, c'est toujours cette routine qui n'en est pas une qui rythme la vie du March Hare, surnommé ainsi à cause de ses incessants voyages, et du fait qu'il revienne en mars. Il compte bien vivre comme ça jusqu'à la fin de sa vie.
Ce n'est pas une histoire brillante, flamboyante, c'est juste l'histoire d'Alexander Armitestead.




Hors Rp'


Premières impressions concernant le forum: *bave* Et les épouvanteurs me fascinent *ç*
Éventuelles idées pour l'améliorer: Euhm, aucune. Il est such perfect.
Comment nous avez-vous découverts: Top site je crois.
Depuis combien de temps faites-vous du Rp': Euh... HEUM.
Évaluation de votre activité sur le forum: Beaucoup en week end, et j'me connecte le soir si j'ai le temps (: donc disons 5.5/10.
Code: Euh... Validé par Wawa.



Dernière édition par March Hare le Mar 8 Juin - 15:44, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~ Lun 31 Mai - 14:53

Terminée \o/
(désolé du double post)
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~ Lun 7 Juin - 23:00

Bonsoir o/

Tout d'abord, désolé pour mon retard x) Bonne interprétation du Lièvre - pour l'âge, c'est juste en apparence, donc ne te bile pas^^ Par contre, quelques erreurs dans les prénoms, et quelques petites fautes laissées par la relecture ; enfin, tu t'es un peu mépris quant à son don - les transformations ne sont temporaires que chez les êtres vivants ; ce ne sont pas des illusions, elles sont réelles - il suffit qu'il dise "mais c'est du citron" pour que le contenu de sa tasse se transforme en jus de citron, par exemple. Par contre, ses capacités ne peuvent pas agir à grande échelle - pas assez pour transformer une falaise en plongeoir x)

Donc voilà, juste quelques corrections et ce sera parfait x)
avatar
The Charming Prince
mr. tout-le-monde... ou pas !
mr. tout-le-monde... ou pas !
HUMEUR : Furieux ♥
CITATION : Le sourire est la langue universelle de la bonté. - William Arthur Ward

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : The Charming Prince Hate You
NOTEBOOK : A Princely Notebook
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~ Mar 8 Juin - 15:46

Voilà, j'ai changé le paragraphe pour son don et j'ai corrigé pour les erreurs de noms.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~ Mar 8 Juin - 19:34

Parfait ! Bon jeu et bienvenue parmi nous^^
avatar
The Charming Prince
mr. tout-le-monde... ou pas !
mr. tout-le-monde... ou pas !
HUMEUR : Furieux ♥
CITATION : Le sourire est la langue universelle de la bonté. - William Arthur Ward

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : The Charming Prince Hate You
NOTEBOOK : A Princely Notebook
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~ Mer 9 Juin - 8:57

Mes excuses encore pour le temps de prise en charge ♥️ Bienvenue parmi nous ô/


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mad as a march hare~

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Mad as a march hare~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!» Lila March [Terminé]» ''Zimbio TV Couples March Madness'' CLEXA **» L'étau se ressère autour de Aristide, révélations accablantes de Ketant,» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: