AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

June Miller .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: June Miller . Sam 19 Juin - 13:51

IDENTITY


    Nom Miller
    Prénom June
    Spoiler:
     
    Surnom(s) Juny
    Âge 20 ans
    Date de naissance 19 Juin
    Emploi Aucun.
    Ville natale Wonderland
    Orientation sexuelle Elle ne sait pas, sûrement hétérosexuelle.
    Don surnaturel Peau impénétrable, que ce soit ciseaux, épée, couteaux, revolver, il a toujours été impossible , jusqu'à maintenant, de blesser June . Un problème lorsqu'elle attrape une maladie nécessitant des piqûres .


PERSONALITY




    Schizophrénie héboïdophrénique , ainsi que paranoïde. Ce qui veut dire, dans son cas et en gros: être violente, agressive, créer des personnages fictifs et croire en leur existence, entendre des voix menaçantes, croire que tout le monde l'espionne... Les traits de caractère de June sont donc difficiles à cerner à cause de sa maladie, mais en l'analysant bien on peut en déduire certaines choses.
    June : - Collin m'aime, Collin... Je n'ai besoin de personne, il y a Collin .
    June est une fille très seule, profondément seule même, la présence de Collin la rassure, elle a besoin d'être aimé et puisque personne ne lui fournit cet amour elle se le procure de cette manière.
    Collin: - Je t'aime tellement ...
    Pourquoi Collin est son frère ? Peut être que June a toujours eu besoin d'un modèle, un grand frère, c'est toujours celui qui nous protège, celui qu'on admire. June perd ses repères lorsqu'elle n'a plus cette sensation de sécurité. C'est pour cela qu'elle cherche à être toujours dans des lieux isolés, loin des gens et souvent clos. L'inceste par contre, ça n'a rien à voir, June , qui a toujours vécu avec la sensation de ne pas être aimée, a vu en son frère, l'homme parfait, et en ne se focalisant que sur lui, car très vite il est devenu son obsession, elle n'avait plus aucun contact avec le monde extérieur et donc aucun autre modèle d'homme.
    Lorsque Collin "n'est pas là", June est angoissée, stressée, et violente. Mais lorsqu'elle le voit, ou l'entend, sauf lorsqu'il la menace, elle se sent mieux, elle est calme et peut même être agréable. Bien sûr elle n'ira pas vers les autres, elle ne vous sautera pas au cou pour vous dire qu'elle vous adore, mais en tout cas elle vous répondra normalement et sans agressivité.
    Il y a des périodes où June redevient elle-même, des moments brefs où elle oublie « l'existence » de Collin, elle est simplement elle. Dans ces moments-là elle est très attentive à ce qui l'entoure, elle ne ressemble plus à un animal en colère et complètement barré ! June passe inaperçue, elle devient comme tout le monde, une simple personne, qui ne demande pas grand-chose..Par contre les moments où June est en plein délire, si elle n'est pas agressive, elle sera dénuée de toute expression, son visage sera fermé, sa voix neutre, elle pourra rester des heures dans la même position, sans rien faire. C'est un des symptômes de sa maladie. Finalement June n'est plus vraiment une personne à part entière, elle est devenue l'esclave de son propre cerveau, peut être guérira-t-elle un jour, et à ce moment-là nous saurons vraiment qui est June Miller.



MORPHOLOGY
    June a toujours été qualifiée de très belle femme, étonnant vu la laideur de ses parents, mais bon, la nature n'a pas forcément d'explication logique ! Bref, June est belle certes mais son état mental détériore grandement son physique, j'explique: avant que sa santé ne "parte en live" (qu'elle ne devienne malade ) June avait de long cheveux blonds, presque blanc, lui arrivant au niveau du bas du dos, et étant d'un naturel soyeux et fins: des cheveux d'ange; ainsi qu'une peau blanche, très pâle qui faisaient contraste avec ses yeux, vert pomme, dotés d'une sorte d'effet cristallisé. Son visage était fin et elle avait de jolies petites joues rebondis. Son regard était doux mais trahissait une profonde mélancolie, mélancolie d'ailleurs toujours présente .. June était une personne de taille moyenne, fine, proportionnée "bien-comme-il-faut". Elle faisait très attention à son apparence mais elle ne se maquillait jamais sauf les lèvres, d'un rouge "rose". Côté vêtement, June ne portait que des choses légères, des robes en particulier, sa préférée resta une robe blanche avec un noeud rouge juste sur la bretelle droite. Vous l'aurez compris, sa morphologie ne trahissait en aucun point le déficit mental qui faisait déjà parti d'elle-même. Avec le temps, elle ne prit plus le temps de manger, de faire attention à elle, en vérité ce n'est même pas qu'elle "n'y prenait plus le temps" c'est plutôt qu'elle n'y pensait même pas , c'est un des effets de la maladie, le sujet ne fait plus attention à son apparence, il n'a plus notion des besoins physiques, ignore petit à petit leur existence. Rapidement elle perdit beaucoup de poids, ses joues se creusèrent, ses côtes devinrent plus visibles, ses bras plus fins. Finalement elle n'eut plus que la peau sur les os,son regard aussi, changea, il passa de doux à triste, puis de triste à agressif, et puis finalement d'agressif à neutre; mais on pouvait toujours déceler sa mélancolie, son appel au secours. Aujourd'hui, June a reprit un peu de poids, ses hallucinations étant moins présentes elle a recommencé à se nourrir, se doucher, bref . Elle redevient petit à petit une belle femme, bien dans son corps et bien ... dans son corps .

DIARY



    19 juin, # Happy birthday Darling !
    Mon anniversaire, une date importante ? Pas vraiment . A part si pour vous, un gâteau en compagnie de personnes qui voudraient être n'importe où sauf avec vous: c'est important . Personnellement je n'ai jamais aimé les fêtes,et particulièrement celle-ci. Vous me direz, au moins , il y a les cadeaux ! Malheureusement mes parents oublient à chaque fois de m'offrir quoi que ce soit . Ce jour serait un jour comme les autres et peut être même plus déprimant que les autres s'il n'y avait pas Collin. Collin c'est mon grand frère , il est grand, beau, très beau, et tellement gentil. Depuis ma plus tendre enfance, il a toujours été près de moi, à me consoler, me rassurer et surtout m'aimer. La tension étant très présente entre mes parents et moi, n'ayant pas le moindre ami, Collin est devenu, très vite, ma raison de vivre . Aujourd'hui, donc, pour ce jour si particulier, après avoir mangé ce gâteau au chocolat ayant une odeur de putréfaction et un goût à vous donner envie de sauter par la fenêtre, mon très cher frère m'emmena, comme à chaque anniversaire, dans un petit coin de paradis, loin de la maison. Collin et moi adorons cet endroit depuis toujours, il y a une grande prairie de coquelicot, avec un seul arbre, un pommier, et puis un lac, où on aperçoit les canards paisibles allant et venant . Nous nous asseyons toujours près du pommier, puis Collin sort les sandwichs qu'il a préparés tôt le matin, enlève son tee shirt, fais un plongeon dans l'eau, et me rejoins sur la rive. Moi de mon côté je l'observe, l'admire et savoure le moment présent .

    1er Juillet,#Collin, Collin, L'amour est une rosée qui humecte à la fois les orties et les lis.

    - ♪ Juny, Juny, calme toi, calme toi, Juny, Juny, calme toi, je n'aime que toi.. ♫
    Hier soir, Collin était parti je ne sais où, il m'avait dit qu'il ne rentrerait pas tard . A l'heure du diner, Papa a bu, beaucoup, maman aussi, je ne sais pas pourquoi mais j'ai mangé avec eux, chose que je ne fais jamais.
    - Alors Juny, ça va en ce moment ? Heureuse ?
    - Ça va .
    - Waw quel dialogue !
    - Ahah, tu sais comment est ta fille ! Incapable d'avoir des amis, toujours seule, pas étonnant qu'elle soit désagréable à souhait, ça se voit qu'elle n'était qu'un accident ..
    Je n'aurais peut être pas dû m'énerver, peut être aussi que je n'aurais pas dû prendre la tête de ma mère et la heurté violemment contre son assiette posée sur la table à plusieurs reprises, peut être que j'aurais tout simplement dû me lever et me calmer, comme m'a toujours enseigné Collin, je me souviens dès qu'il voyait que les parents réussissaient à me toucher au plus profond de mon être , il me serrait deux fois la main et m'embrassait juste derrière l'oreille en me susurrant de me calmer, sa voix apaisante et sa douce odeur de miel me rassuraient toujours . Mais ce soir, il n'était pas là.
    Mon père observa le visage de ma mère ensanglanté, je ne sais pas à quoi il pensa pendant cet instant, mais la seconde d'après il me sautai dessus avec son couteau.
    - Papa, arrête ! Collin ! Collin !
    - Regarde ce que tu as fait sale monstre ! Espèce de monstre !
    Le couteau glissa le long de ma gorge, je pensais que j'aurais atrocement mal, mais en réalité je ne sentit absolument rien. Je ne sentit rien car il ne se passa rien, le couteau ne traversa pas ma peau.

    1 an plus tard, # I'm your beloved monster ..
    Je ne sais pas d'où vient cette rage entre mes parents et moi, je crois qu'ils ne m'ont jamais aimé, au départ, ils ne voulaient pas d'enfant, mais ils eurent Collin, et il s'avéra être le petit garçon rêvé. Leur relation n'était pas toute rose, car mes parents, étant deux égoïstes, ne pensaient pas à leur fils. Mais elle n'était pas chaotique . Et puis ma mère accoucha une deuxième fois, de moi, l'accouchement fut très difficile, sûrement un signe . Je ne me souviens pas d'un seul geste gentil de mes parents, d'une seule parole agréable . Je crois que dès que je suis née ils m'ont donné à Collin qui n'était qu'un enfant . C'est de là que vient l'amour fort entre Collin et moi. Un amour catalogué de malsain selon la société.
    Le diner du 1er juillet, j'ai découvert mes pouvoirs, mon père a découvert mes pouvoirs, et ma mère a découvert la mort. Après que mon père est tenté de me tuer, Collin est arrivé; il a vu ma mère la tête sur la table, des bouts de verres incrustés dans son crâne, faisant probablement une hémorragie cérébrale vu la tonne de sang qui s'écoulait, il a vu mon père, effondré de ne pas avoir réussi à me planter son couteau dans la gorge, et il m'a vu moi, ne réalisant pas la gravité de mon geste. Mon cher frère resta calme, il me prit dans ses bras et m'emmena avec lui, loin de cette scène digne de film d'horreur.
    A wonderland, le lendemain, j'étais recherchée pour le meurtre de ma mère.

    19 juin, # Happy birthday my love, again .

    - Juny, Juny, je t'aime tellement, tu es si belle, pourras-tu m'aimer à ton tour ?
    - Évidemment..
    Cet anniversaire ne fut pas comme les autres anniversaires, cet anniversaire, fut le plus beau de toute ma vie. Collin me prouva son amour passionnément, douloureusement, en espérant que je ne le repousse pas, ce que je ne fis pas et je lui rendis encore plus intensément. Il est mon frère et mon âme-sœur.
    Je n'ai pas eu le choix, nous n'avons pas eu le choix, mais ce qui pour nous paraissait normal, pour d'autres paraissait malsain, déplacé, et contre la loi.

    # Another day

    Pendant très longtemps, notre amour resta secret, Collin et moi restions des jours sans sortir de chez nous, juste pour être ensemble sans être jugé, et surtout pour que je ne sois pas arrêtée, personne ne savait où j'étais, et les gens m'avaient un peu oublié. Collin sortait surtout pour chercher de la nourriture, mais toujours déguisé et discrètement. Malheureusement, un soir, il ne rentra pas .
    J'attendis jusqu'au lendemain matin, je ne réussis pas à attendre plus longtemps, l'angoisse me gagna très vite. Je sortis habillée d'un grand manteau noir, les cheveux attachés et coiffée d'un chapeau. Pendant des mois je scrutai toutes les rues, tous les endroits les plus farfelus, malfamés. Rien . Mais aujourd'hui j'ai pris une grande décision, j'irais voir mon père, et même s'il appelle la police, peut être que je retrouverais Collin ...

    #.

    - Papa appelle la police si tu veux mais dis moi, sais-tu où est Collin ?!?
    - June ouvre les yeux ! Tu es malade !
    - Arrête de dire ça ! Arrête ! Répond !
    - June, Collin n'existe pas! Tu n'as jamais eu de frère !
    - Qu'est-ce que tu racontes, bien sûr que si, Collin, ton fils ! Mon frère, mon amour ...
    - Tu l'as inventé de toute pièce June !
    - Arrête de me manipuler ! Tu sais très bien que Collin existe, quand je suis partie d'ici ce soir-là, c'est Collin qui m'a portée ! Tu l'as vu et ne nie pas, comment peux-tu osé dire des choses pareilles c'est tout simplement horrible! Ton propre fils!
    - June, tu es partie en courant, il n'y a pas de Collin, il n'y a jamais eu de Collin, est-ce que tu vois la moindre photo d'un homme lui ressemblant dans cette maison ? Est-ce que tu m'as déjà vu adressé la parole à Collin ?
    - Il n'y a pas non plus de photo de moi ! Je ... C'est parce que vous ne nous avez jamais aimé ! VOUS N'ÉTIEZ QUE DES ÉGOÏSTES! COLLIN ET MOI ...
    - Nous t'aimions chérie, mais tu pensais toujours que nous te menacions, tu déformais toutes nos phrases alors finalement nous n'avons pas trouvé d'autre solution que de t'ignorer... Tu es folle, tu as inventé ton personnage, tu lui as donné vie. Au départ avec ta mère on pensait que ça te passerait, que ce n'était qu'un ami imaginaire, mais quand tu as commencé à avoir des .. des sentiments! pour cet homme, nous avons compris que tu étais complètement tarée mais ne t'en fais pas, il y a des gens qui pourront t'aider, dans un autre lieu moins accueillant certes mais....
    Je ne me souviens plus de ce qui s'est passé ensuite, je me souviens juste que la seconde qui suivait mon père n'était plus en vie .

    # Au secours .

    Je ne sais pas ce qui ce passe dans ma tête, Collin n'est pas revenu, mais j'entends sa voix , très souvent, seulement elle n'est plus rassurante du tout . Il me demande de mettre fin à ma vie, que ça serait mieux pour moi .. Pourquoi me veux-tu du mal Collin ? Tu sais que je t'obéirais, mais, ça ne te ressemble pas ... Je n'ai plus la notion du temps, tout est flou autour de moi, tout le monde me veut du mal ...Je ne peux plus sortir de chez moi, tout le monde me recherche...
    Je veux que ça cesse.

EXCEPT RP
    Premières impressions concernant le forum Super beau design, j'avoue que j'ai eu du mal avec toutes les explications et tout, trop dur pour mon petit cerveau x_x, m'enfin j'espère que ça collera un peu .
    Éventuelles idées pour l'améliorer Ma présence ? Ah ah x)
    Comment nous avez-vous découverts Je crois que c'était sur un top site, mais lequel ?
    Depuis combien de temps faites-vous du Rp' Il y a un an j'en faisais, mais j'ai arrêté totalement, et c'est maintenant que je m'y remet ! ( un peu rouillée .. (: )
    Évaluation de votre activité sur le forum Je dirais que je serais présente le week end, sauf pendant les vacances là je serais plus dispo :)
    Code Bave de Gnome


Découvrez la playlist Tim Burton 3 avec Jamie Campbell Bower
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: June Miller . Dim 20 Juin - 20:46

    Bonjour \ô/

    Je te valide avec plaisir, y a quelques fautes par ci par là je ne t'en cite que deux ;

    Citation :
    Après que mon père est tenté de me tuer ~> verbe avoir.
    Répond ~> avec un s ♥️

    Je t'ajoute de ce pas aux Roses et fixerai ta prime plus tard si tu n'y vois pas d'inconvénient >.< Bienvenue parmi nous :D


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas

June Miller .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller» June Dorothée McCarty (: [OVER]» Edena P. Miller - If Cenderilla was modern, I will be her!» Mac miller Sign» Cinéma : The Glenn Miller story.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: