AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Calvin Knox [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Calvin Knox [100%] Ven 16 Juil - 21:20

Nom: Knox
Prénom: Calvin
Surnom(s): Green-Father. Et vous comprendrez pourquoi.
Âge: Son visage laisse à penser qu'il approche de la trentaine. Mais sa peau nous dit qu'il a traversé des centaines d'étés secs. En vérité, Calvin est âgé d'un siècle et demi. Il a cessé de compter et de fêter ses anniversaires depuis bien longtemps. De toute façon, qui voudrait être en face de lui lorsqu'il souffle sa bougie ? Qui répondrait à son invitation ?
Date de naissance: 3 Mars
Emploi: Calvin est un gentil jardinier...
Ville natale: Wonderland
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Don surnaturel: "Drogue vivifiante" ; Par son souffle, Calvin peut attiser la croissance de ses végétaux. Ce souffle, bienfaisant pour les plantes est pourtant nuisible aux autres espèces vivantes. Il peut, dans certains cas, entrainer de sévères convulsions, troubles respiratoires, maux de têtes...


Personnalité
Amour & mélodie,

cendre & salive.

Les bonnes manières, la galanterie, la politesse, la courtoisie, la bienséance et les révérences... Oh oui ! Calvin les a si aisément assimilées, si facilement accumulées... Pourtant, qui parmi vous peut ne pas voir cette fielleuse sournoiserie derrière le coin de son sourire ? Malgré toutes ses postures et malgré son orgueil distingué, quelque chose de diabolique se dégage de lui. Et nul ne peut y coller un nom. Une impression désagréable, malsaine, c'est tout ce que son apparence et sa mentalité auront imprimé à jamais dans vos souvenirs. Mais qu'est ce qui rend Calvin si exécrable ? Qu'est ce qui fait que sa simple présence alarme tous nos sens ? L'instinct humain face au danger, mêlé à la personnalité complexe du jardinier, et pailleté d'une antipathie inhumaine. Tout ceci ne laisse personne indifférent. Vous souvenez vous de "l'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde", par Robert L. Stevenson ? Eh bien, notre jardinier s'apparente grandement à Mr Hyde. Calvin est un démon, et aucune façade ne le dissimule de ce trait. Il jouerait avec vos vie comme il le fait avec ses fleurs s'il en avait la permission. La permission. Voila bien la seule chose qui l'empêche de franchir les limites de l'humanité. Cessez alors de gémir, et réjouissez vous de la condition humaine ! Sans elle, vous seriez déjà sous terre. Et grâce à qui ? A Calvin, par exemple. Car ce n'est pas un simple jardinier. C'est aussi un scientifique. Et il n'attend qu'une chose ; Que vous donniez vos corps à la science. Sans cela, Calvin ne fera rien. Il n'osera pas vous porter atteinte. Car il est méticuleux, extrêmement porté sur la loi, sur les devoirs et droits d'un "citoyen", si tel est le nom du peuple de Malkins. Il n'en parait pas, mais le casier judiciaire de ce dangereux fumeur est vierge. J'irais même plus loin, Calvin est assez proche des autorités. Prudent de sa rancune et de sa colère, il se contrôle. Il étouffe chaque seconde son envie beuglarde de torture.

Précieusement entiché de sa personne, car il s'aime presqu'autant qu'il n'aime ses "filles", il méprise le monde entier. Mégalomane des pieds jusqu'à la tête, je vous dis. A ceci, j'ajouterais que le Green-Father possède une grande intelligence. Vous savez, cette intelligence méticuleuse et mathématique qui tourne n'importe quelle situation à son avantage ! Fourbe, n'est ce pas ?

Au demeurant, Calvin a optionnellement des manies, toutes plus sordides les unes que les autres. D'abord, il aime fredonner des mélodies entre ses dents gâtées. Ce loisirs lui plait, mais personne au monde n'aime entendre un chant putride, venant d'une langue de serpent, n'est-ce-pas ? Lui même frissonne de s'entendre. Les autres sont pétrifiés par sa funeste voix. Ensuite, Calvin s'entiche toujours des fleurs qu'il cultive, si bien qu'il leur donne à chacune un prénom. Ce sont ses "filles" qu'il dit, ce fou ! Ces fleurs sont ses filles ! Ha oui, ridicule ? A votre place, je ne tenterai pas de qualifier ceci de ridicule. Simple question de bienséance et de sécurité. Car Calvin y croit dur comme fer. Troisièmement, voici sans doute sa plus répugnante manie ; Il crache. Sans arrêt, il crache, accompagnant ce "rejet naturel" de diverses grimaces fétides. Mais c'est sans oublier son "don naturel" qui s'en accompagne. Il fallait s'en douter ; Ses crachats sont noirs comme le dos d'un cloporte, et son odeur peut en faire s'évanouir plus d'un. Imaginez votre douleur s'il vous crachait au visage...! Et enfin, dernière manie, dernier pêché , Green-Father fume. Il fume énormément (d'où son second surnom, «Mister Kiseru»), avec son légendaire Kiseru noir. Aucun doute là dessus, la fumée qu'il rejeté est presque aussi dangereuse que sa salive.

Et pour finir, parlons de sa relation avec son travail. Jardinier, pour ceux qui auraient oublié. Avant tout, Green-Father se présente comme un honnête artisan public au service de Malkins. Il cultive toutes les plantes et fleurs que ses clients lui commandent, il arrange leur jardins comme ils le souhaitent, il traite le développement, étudie la croissance, bref, tout ce que peut faire un bon jardinier. Calvin attache assez peu d'importance sur cette partie là de son métier. La deuxième face de son métier, celle qu'il cache, bien qu'elle soit tout à fait légale, est la création. Entre alchimie et science, Calvin travaille pour son propre compte. Muni d'une dérogation qui lui donne le droit de pratiquer "toutes les expériences possibles sur les propriétés de Mr Knox, et ce avec quelque produits que ce soit", Calvin a à ce jour élaboré plus d'un millier d'expériences, donné vie à 121 nouvelles espèces végétales, et mis en marché de nouvelles fleurs. Quelques exemples ? Il y a deux ans, notre Green-Father développa "Ariane" (je vous rappelle qu'il donne un nom à chacune de ses créations), une petite plante florale capable de se déplacer, et de reprendre racine. Totalement inoffensive, bien sur. Ariane devint assez populaire pour les propriétaires fantaisistes. Calvin développa maintes autres fleurs, mais seules les inoffensives furent légalement mises en vente. Inutile de vous dire que Calvin préfère infiniment les plantes carnivores, et autres choses vertes et dangereuses.

Des scrupules ? Aucun, tout ce que fait Calvin est parfaitement légal.


Morphologie
Calvin, l'hérésie de la beauté, le rejeton d'Hadès et d'Erato.


L'élégance en personne habite le corps de Mister Kiseru. Seulement, il ne s'agit pas de n'importe laquelle... Une élégance transformée, personnifiée, comme si Calvin avait réinventé ce mot, se l'était approprié, et l'avait transformé comme il transforme sa production. Un œil, aussi pénétrant soit-il ne percevra pas sans mal son Élégance, cachée derrière son accoutrement éminemment distingué. "Comment diable un être si abjecte peut porter de telles merveilles de tissu ?!! Regardez ! Sa néfaste personne grise déjà son costume ! Regardez comme la perversion de ce personnage déteint sur ses vêtements ! Aucun doute, c'est le fils du diable !" Quelle bande d'aveugles cloportes... Ils ne voient donc pas que chacun de ses gestes, tous plus raffinés les uns que les autres est le fruit du duel entre le mal et la beauté ? Lisez donc Baudelaire. Tous ces gens bercés par la vision de grands hommes bien habillés et de belles femmes artistement coiffées, ça me donne la gerbe. Voila qu'il ne voient plus la beauté mortelle qui se dégage de Calvin ! Oui, peu de gens le voient, mais beauté et dégout veulent littéralement la peau de Calvin, ils se la disputent sans cesse. Monde cruel. Malheureusement, la foule ne voit en Calvin que ce que le dégout a délaissé !

Très maigre, à vrai dire plus frêle qu'un lévrier, Green-Father évite de dégouter le monde, d'abord en sortant le moins possible, ensuite en s'accoutrant de la manière la plus décente qui soit. Il faut avouer que les tâches sombres qui morcellent son corps peuvent en effrayer plus d'un. De plus, l'âge immole déjà sa peau, et le petit point noir sur sa main gauche fait penser à un trou qu'un insecte aurait creusé pour y pondre des larves. La nature n'est-elle pas merveilleuse ? N'en dites pas plus ! Ces maigres détails sont infiniment compensés par... Euh... Par... Eh bien, euuh, par... SILENCE ! Calvin est un homme respectable ! [...] Bien sur. Et on oubliera pas le reste de cet adorable et gentil jardinier ; Son nez volontaire, voire même candidat à l'hécatombe, respire l'agonie, et la fumée de Kiseru. Ses lèvres, narquoisement étirées vers ses joues creuses, sont plus qu'inexistantes. Elles préfèrent surement laisser place a 30 dents (où sont passées les deux autres ?) crasseuses mais bien rangées, et extraordinairement symétriques, autant par la taille, la forme, les proportions que par la saleté. On dirait qu'il a mordu dans quelque chose qui était vivant autrefois... Étrange. Ses cheveux, eux, font exception dans le décor. Méticuleusement coupés et coiffés, pâles, brillants, souples, parfaits. Et pour finir en beauté ; Son regard. Foncièrement petit, comme pour cacher ses vices, on y voit plus que la pupille noire. Ce regard là n'a rien d'humain, ni le fond, ni la forme, ni le rouge "sang-sec" sous les paupières.

Que vous le vouliez ou non, cet homme, mesdames et messieurs, fait partie du même monde que vous.

Hors Rp'


Premières impressions concernant le forum: Il m'a l'air tout aussi jeune que je l'ai jadis connu !
Éventuelles idées pour l'améliorer: Ca vous étonnera peut-être, mais je n'aime pas le gris.
Comment nous avez-vous découverts: Pris de nostalgie, j'ai rebroussé chemin dans le temps pour retrouver ce forum =D
Depuis combien de temps faites-vous du Rp': 6 à 7 ans, je crois.
Évaluation de votre activité sur le forum: Régulière.
Code: Bave de gnome
Quelque chose à dire ? ; Me revoila, avec ma bonne vieille fiche. J'espère être le bienvenu, et être pardonné pour ma fuite, il y a quelques mois...


Dernière édition par Calvin Knox le Dim 18 Juil - 21:22, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Calvin Knox [100%] Ven 16 Juil - 21:20

Récit
Les contes de fées ne sont plus ce qu'ils étaient.



Chapitre I - Une dette réglée

"Il était une fois, une reine qui se désolait de ne pas avoir d'enfant. Un jour de décembre, alors qu'elle admirait ce blanc paysage de neige à travers la fenêtre d'ébène de sa chambre, elle se piqua le doigt en cousant, et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Elle songea "Ah ! Si j'avais un enfant au teint blanc comme la neige, au lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d'ébène !" Belle utopie que de rêver cela. De désespoir, elle mourut en accouchant d'une petite fille. Le roi épousa alors une nouvelle femme, fatalement belle, mais aussi orgueilleuse, méchante et jalouse de sa belle-fille. Le soir, son miroir magique lui disait que sa belle-fille était la plus belle femme du royaume. Elle ordonna donc à un chevalier de tuer l'enfant, mais ce dernier l'abandonna simplement dans les bois. Elle fut recueillie par les sept nains qui acceptèrent de l'héberger. La reine, apprenant que sa belle-fille n'était pas morte, tenta de la tuer. Déguisée en paysanne, elle fit croquer à sa belle fille une pomme empoisonnée..."

...Dois-je m'arrêter ? Ou bien n'avez vous pas encore compris qu'il s'agit du célèbre conte de fée "Blanche Neige" ? ... Oh, bien. Je voulais simplement préciser que, lorsque Blanche Neige fut empoisonnée, Calvin n'était alors âgé que de 110 ans. Et c'était justement pendant cette période qu'il expérimentait divers fruits aux propriétés farfelues ; Rendre aveugle, pétrifier, brûler de l'intérieur, ou bien endormir pour l'éternité, par exemple... Eh bien, la marâtre, par on ne sait quelle malchance, eut vent de ces plans diaboliques, et déroba un de ces fruits magiques. Calvin était donc indirectement impliqué, puisqu'il était la seconde victime après Blanche-Neige. Mais l'erreur ne se produisit plus jamais. Apprenant ce vol odieux, le Green-Father s'empressa de s'attirer les faveurs du roi, ne lui masquant rien sur le vol. En échange de sa franchise (fayottage !), le Roi donna à Calvin le choix de la sentence à affliger à la vilaine Reine. Un bel exemple de cruauté que ceci ; Ses pulsions sadiques, mélangées à la parfaite légitimité du châtiment ne le firent pas attendre ; Il trouva une condamnation cruelle, comme il les aimait ; Danser sur du fer brûlant jusqu'à ce que mort s'en suive. Ne demandez pas pourquoi, Calvin avait le sens du spectacle, à l'époque. Mais ceci n'est qu'une parenthèse.


Chapitre II - Croissance démesurée

En plein cœur de la nuit, devant une auberge de nuit d'où de violentes lumières s'échappaient par les fenêtres, Green-Father descendit de la calèche d'un pas sonore qui retentit contre les façades résidentielles. Il s'avança près du cocher pour payer son trajet.

"Bonne soirée, monsieur. Et... Bonne route, surtout."

Au son de sa voix, et au contact de sa main à celle du cocher, Calvin sentit ce dernier à la fois méprisant et pétrifié de peur. Sa voix cynique l'avait atteint en plein cœur ! Calvin se délectait de sentir les gens le craindre. Un petit plaisir de la vie. Il profita donc de sa situation pour glisser lentement et sinueusement sa main de celle du cocher, pour en délaisser trois pièces. Il se saisit ensuite de son kiseru, d'une manière très théâtrale pour le détacher de ses lèvres, et aussi cracher sur le côté un glaire noir. Vu la tête du cocher, il devait savoir quelles étaient les propriétés de la salive de son hôte. Si bien qu'il claqua brusquement les rennes du calèche pour s'enfuir en grommelant quelque chose dans sa barbe. Les deux chevaux trainèrent au trot la calèche dans une ruelle annexe et disparurent dans la pénombre. Le Green-Father leva les yeux vers les étoiles, admira la lune, et écouta attentivement le silence, en tentant d'ignorer le fond sonore des ivrognes de la taverne d'à côté.

"C'est une belle nuit qui commence... Juste ce qu'il me faut pour..."

Il prit littéralement une gorgée de son Kiseru, et son sourire fermé s'élargit. Ça y est, il s'était décidé. Ce soir, il innoverait. Après tout, il avait tout le matériel qu'il fallait, il avait pris toutes les précautions nécessaires, et ces drogues en potion qu'il venait d'importer à Neverland se révèleraient surement utiles... Il retourna son kiseru et en secoua l'embout afin d'extraire le tabac consumé. Après avoir négligemment soufflé dessus et craché par terre à nouveau, il tourna sur ses talons et rentra chez lui.

Calvin résidait dans une baraque au bout d'une rue peu fréquentée en cul-de-sac. C'était celle tout au fond. Cette caractéristique donnait un avantage à Calvin et à ses voisins ; Ils disposaient d'une plus grande surface de terrain. Par conséquent, le jardin était d'un périmètre suffisamment conséquent pour pouvoir y établir la serre que Calvin s'était offert il y a très longtemps de cela. Un escalier de 3 hautes marches liait la serre à la maison, car cette dernière se trouvait un mètre plus haut que le jardin. Aussi, les chats errants entraient et sortaient dans la serre à leur guise grâce à un trou assez grand pour les laisser entrer, mais pas assez pour qu'un humain puisse le franchir. Cette perforation, dans le coin de la serre était volontaire pourtant, car malheureusement, Green-Father avait du mal à trouver les bonnes graines pour toutes ses filles, mais il se trouve que certaines d'entre elles raffolent de ces intrus félins, si vous voyez ce que je veux dire.

Il emprunta ces fameux escaliers liant la maison à la serre en laissant ses doigts glisser sur la rampe. Avant d'ouvrir la serrure pour entrer, il tendit l'oreille, ferma les yeux, afin de mieux profiter de ce spectacle auditif qu'était celui d'une plante affamée confrontée à un chat. Oh, mais c'est que ça s'amusait, là dedans. Quand cette symphonie prit fin, il entra. Quelques taches rouges se présentaient à côté d'un gigantesque pot de fleur, lequel contenait Agathe, sa plante préférée, qui, dans le plus distingué des mouvements, dégobilla une poignée d'os. Calvin s'en approcha et caressa une de ses feuilles. Agathe semblait ne pas vouloir manger son "père". Au contraire, elle se laissait cajoler avec plaisir.

"Ooh, tu es gourmande, ma petite Agathe, dis moi ?"

Agathe était la première plante carnivore intelligente que Calvin eut créé. C'était un prototype, et ce soir, il voulait la perfectionner. En grattant ce qui s'apparentait au menton de Agathe, Calvin douta soudain. Bizarre ça... Agathe n'était pas aussi grande, quand je l'avait laissé ce matin...


Chapitre III - Le client est roi !

Le soleil se levait sur Malkins, derrière les quartiers résidentiels empilés et entassés. Calvin était déjà levé, déjà dehors. Pour tout dire, il avait perdu ses clefs et dû dormir au seuil de sa porte, comme un chien. Il fut réveillé par un enfant qui hurlait à plein poumons un slogan pré fait que Calvin n'écouta pas au début. Vulgaire métier qu'est celui de crieur de journaux, n'est ce pas ? Pauvre gosse.

"Big Bad Wolf, de nouveau en liberté à Malkins ! L'épouvante commence !"

Le Green-Father, les paupières encore assommées par le sommeil, s'approcha du gamin en question pour lui arracher un des journaux des mains et lire l'article qui parlait de cet évènement ; "Cette nuit, dans les alentours de 3 heures, le dénommé Big Bad Wolf, plus grand criminel de tous les temps, et reclus à perpétuité dans Samarcande s'est enfui de cette prison qui s'est depuis toujours dite inviolable. Parmi les témoins, des gardiens affirment que six autres dangereux criminels ont suivi Big Bad Wolf. Les autorités de Malkins refusent de donner plus de détails à propos de leur identité. On soupçonne fortement d'éminents criminels, sûrement les plus craints de tous dans Malkins. Ce matin, les autorités de Wonderland ont mis en place un nouvel ordre ; "Les traqueurs", et entendent être très vite rejoints par Candyland, Neverland, Woollyland, et Koralland"

En premier lieu, Calvin eut le réflexe de cracher sur l'article, se disant qu'il n'aurait rien à y gagner, et que ce pourrait même aggraver sa situation financière. Au contact du papier, le crachat entra en ébullition et émit le bruit d'un papier qui se tort sur lui même dans les flammes. Mais, en dessous de cette réaction chimique, Calvin lut la suite ;
"...Ce nouvel ordre n'étant pour le moment pas assez important pour pouvoir faire face à BBW et à ses congénères évadés, Wonderland invite tous les citoyens à proposer leur aide. Toute tentative peut nous être utile et vous sauver la vie. De fortes récompenses sont promises pour tout service rendu à la justice de Malkins..."...

"Agathe, mère de fortune ! "

Dès lors, les affaires devinrent fructueuses et paradisiaque pour le jardinier. Comment un artisan peut-il aider à la défense du pays ? Mister Kiseru seul en a eu l'idée ; Développer des fleurs correspondant aux critères voulus par les traqueurs. Calvin travaille donc maintenant pour les traqueurs, mais n'en fait pas partie. Il élabore des plantes à spores soporifiques, comme il l'avait déjà fait pour la pomme de Blanche Neige, mais cette fois ci, avec des ingrédients dignes de surprendre Big Bad Wolf et ses acolytes...


Dernière édition par Calvin Knox le Dim 1 Aoû - 12:42, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Calvin Knox [100%] Sam 17 Juil - 10:23

Bonjour,

Diablement surpris de te revoir ici mais content malgré tout, je te re-souhaite la bienvenue et te valide avec joie. Je t'ajoute aux consultants.

Amuse toi bien :)


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Calvin Knox [100%]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Calvin Knox [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Main Event : The Miz & Samoa Joe & Mike Knox Vs RKO Respect & CM Punk» Mike Knox est de retour pour une seule chose !!» Mon livre de Victor sent le Calvin Klein ♪♫ -B.S. Aquilon» Hwang Calvin _ We only have one shot. [40%]» pourquoi DSK a t il ete enferme?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: