AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

PPs {Epouvanteurs}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: PPs {Epouvanteurs} Mar 10 Aoû - 13:13

    Épouvanteurs ~ Rouge Indécent

    Les épouvantables maitres de l'épouvantes. Organisation de malfaiteurs à la solde de Big Bad Wolf. Objectif connu d'eux-seuls... Sept escouades, Lieutenants et Sous-lieutenants inclus, N'oublions pas le bras droit - à savoir, la diablotine petite Alice - ainsi que nos chers Nettoyeurs, élites assassines ou gardes du corps occasionnels du Louveteau.


Alice in Murderland

TAKEN
Alice Caroll, La Malicieuse...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs et Bras droit du Grand Méchant Loup.

Son talent ;
Vision du futur. Toutefois, son don reste extrêmement subjectif. Aussi ses visions sont-elles changeantes à cause des choix influant sur le cours des évènements: de même, il lui est impossible de prédire la chose avant que le choix en étant à l'origine n'ait été décidé. Son talent se révèle plus efficace lorsque ses visions concernent les êtres auxquels elle est habituée.

Il était une fois ;
Elle naquit à Wonderland, dans une bonne famille. Monsieur et Madame Carroll tenaient à protéger de la souillure extérieure leur précieuse fille unique et se résolurent donc à la garder soigneusement cloîtrée, embauchant quelques tuteurs soigneusement sélectionnés pour se charger de l'éducation de l'enfant, Après tout, si leur enfant n'entendait jamais parler du mal, elle n'en aurait jamais l'idée toute seule - comment attribuer la moindre malveillance à ces grands yeux bleus ? Alice grandit donc seule, trouvant sa seule distraction dans les comptines qu'elle trouvait dans ses livres et dans les jeux d'échecs qu'elle simulait avec ses chats, ou disputait avec ses tuteurs.

Et puis, un jour, White Rabbit lui révéla l'existence de l'extérieur - de manière assez accidentelle à vrai dire. Poursuivi alors qu'il portait un message à la Reine de Cœur, l'étrange personnage vint en effet se réfugier chez les Carroll en brisant une fenêtre.... celle de la chambre d'Alice. La petite fille se cacha à son arrivée mais, curieuse, le suivit quand il repartit - pour le perdre aussitôt.

Mais, une fois dehors, Alice ne voulut plus jamais retourner dans la prison parentale. Elle eut la chance peu commune de se trouver un hôte, un certain L., avant de subir le moindre mal. Il s'éprit aussitôt de la fillette et tenta de la garder enfermée chez lui, la distrayant d'histoires inventées - sans jamais la toucher, le charme d'Alice résidant pour lui dans la pureté qu'il lui attribuait. Mais la fillette en avait assez d'être séquestrée et, dans un accès d'ennui, cherchant comment effacer cet importun, elle décida de le tuer très naturellement - il ne l'embêterait plus ainsi.

Non qu'elle ne réalisât pas la gravité de ses actes ; elle connaissait, et connait encore très bien, la différence entre "bien" et "mal". Simplement, peut-être pour avoir été éduquée sans qu'on ne lui enseigne vraiment la morale, elle ressent - tout en les connaissant parfaitement - une profonde indifférence envers les conséquences de ses méfaits. La souffrance des autres ne lui importe que lorsqu'elle aime bien la personne, ou que cette douleur peut lui apporter quelque chose.

La justice, cependant, ne considéra pas les choses sous le même œil et prit ce calme pour de la folie, envoyant Alice à l'asile. Encore enfermée ! Là bas, entourée de déments, ce qui n'avait été qu'une amoralité indifférente s'aggrava ; dans son ennui trop présent, Alice commença à être la proie de caprices contre lesquels elle n'opposait aucune lutte, tout en trompant son inactivité dans l'observation fascinée des folies de ses camarades.

Elle finit par réussir à s'échapper grâce à une attitude faussement sage et à l'innocence de ses grands yeux bleus ; c'est le lendemain de cette évasion qu'elle croisa Big Bad Wolf, la robe encore tachée du sang du gardien qu'elle avait assassiné pour fuir.

Bien qu'âgée de quinze ans, Alice garde encore un peu trop l'aspect d'une enfant - les docteurs de l'asile parlaient de retard inquiétant de puberté, mais elle n'y a pas prêté attention. Elle utilise cet aspect puéril pour tromper ses interlocuteurs, parfois, ou pour mieux faire passer les caprices qu'elle laisse l'entraîner lorsqu'elle s'ennuie. Curieuse, malicieuse, elle a tendance à se laisser plutôt porter par la situation, ou entraîner par les circonstances, par le comportement des autres à côté d'elle, ou par ses envies soudaines ; non pas par passivité, mais plutôt par curiosité. Son amour pour les échecs et ses accès de fantaisie imprévisibles lui permettent d'élaborer des plans suffisamment complexes et inattendus, voire complètement tordus, pour dérouter au moins en partie les stratèges de la Police des Contes.

Ses relations ;
Elle suit le Grand Méchant Loup comme son ombre, qu'elle surnomme d'ailleurs "Wolfy". Sa relation privilégiée avec le chef des Epouvanteurs reste un mystère. L'on sait seulement qu'Alice est l'une des rares personnes qu'estime réellement Big Bad Wolf, et inversement. C'est d'ailleurs elle qui s'est remarquablement bien chargée de son évasion. Elle semble également apprécier tout particulièrement Jack O'Lanthern et ses farces d'Halloween ! En revanche, un rapport pour le moins conflictuel la lie à la Reine de Cœur qu'elle adore harceler de piques cinglantes et de répliques sarcastiques dés que l'occasion se présente... Parmi ses plus proches également, Walrus et Carpenter, dont elle se languit sans fin, harcelant sans se lasser afin qu'on lui accorde toute l'attention requise.

Crazy Apple

TAKEN
Muscarine Applewood, La Vilaine Belle-mère...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs, Lieutenant.

Son talent ;
Transformer les fruits en explosifs. Avant de devenir la célèbre empoisonneuse et trafiquante qu'elle est aujourd'hui, elle usait de pommes comme arme: là se trouve l'origine de son surnom.

Il était une fois ;
Crazy Apple naquit un jour de pluie et de brume. Elle perdit très rapidement ses deux parents dans un accident maritime auquel elle survécut elle-même miraculeusement. Recueillie par sa vielle voisine, une sorcière de bas étages intéressée mais néanmoins aimante et douée pour la confection des bonshommes de pain d'épices: on ne tarda pas à s'apercevoir de son don ! Musca' était une sorcière de talent, si douée qu'elle passa son premier examen en six mois, là où d'autres réussissaient en quatre ans. Potions et élixirs semblaient dotés de la perfection la plus entière entre ses doigts de sorcière ! Ambitieuse et suffisante, elle délaissa sans regret sa vielle tutrice qui s'était démenée pour lui trouver des cours particuliers correctes lorsque la renommée commença à pointer le bout de son nez...

Mais cela ne suffisait point. L'ambition la dévorait, la rendait hautaine et prétentieuse. Crazy Apple n'a jamais supporté qu'on lui résiste. Fière et séduisante, dans ses habits de grande marque, elle ne tarda pas à découvrir le milieu de la pègre grâce à ses nombreux fournisseurs et contacts peu fréquentables... Elle épousa un jeune homme dont la famille possédait aussi bien la renommée que la fortune: l'opération lui fut si aisée... Car elle maniait depuis fort longtemps déjà la confection des philtres d'amour. Le seul ennuie, à dire vrai, c'était la fillette ! Si jolie, si parfaite, si charmante et si douce qu'elle occupait toujours trop de place: trop de place dans le cœur de son père, trop de place dans le regard des gens... Si bien qu'il lui était impossible de se débarrasser de cette sale gamine ! Sa beauté, ses talents, tout cela n'était rien aux yeux des autres comparé à cette misérable enfant.

Et il y avait ses sourires... Ses sourires emprunts de satisfaction, ses sourires sarcastiques, prétentieux, cruels, narquois, lorsque l'on s'intéressait à elle: des sourires qui ne ressemblaient pas à la Blanche Neige connue, des sourires qu'elle lui adressait à elle. Depuis quelques temps, Crazy Apple s'était spécialisée dans les poisons de toute sorte. Après le trafique de pommes empoisonnées, elle tenta d'assassiner sa belle-fille: tentative qui se solda par un échec, le premier de son existence... A la suite d'un procès retentissant, elle fut incarcérée à Samarcande pour une peine de plusieurs siècles. Comme d'autres détenus, elle s'échappa lors de l'évasion du Grand Méchant Loup et vint grossir les rangs de l'organisation de celui-ci.

Ses relations ;
Sa tentative ratée d'assassinat la rendit plus folle qu'elle ne l'était déjà. Depuis lors elle hait d'autant plus le monde qui l'entoure, et porte une haine indéfinissable à sa belle-fille. Elle déteste aussi, mais rien d'original à cela, le Chapelier Toqué: elle fit sa connaissance lorsqu'il avait 8 ans, déjà inséparable de son associée d'aujourd'hui (qui le maltraitait d'ailleurs plus qu'autre chose, et lui faisait subir d'étranges expériences)... Déjà extraverti et irrécupérable à cet âge, il laissa une très mauvaise impression dans l'esprit tordu de Crazy Apple ! Elle éprouve le mépris le plus total pour la Reine de Cœur et n'apprécie pas les méthodes de Mr Morse et du Charpentier qui manquent selon elle de subtilité...

Queen of Heart

TAKEN
Renata Cavallonne dite Rena, La Reine de Cœur...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs, Lieutenant.

Son talent ;
Au choix.

Il était une fois ;
Suffisante, hautaine et prétentieuse, elle est la fille de la noble et fortunée famille Cavallonne. Originaire de Wonderland, gâtée depuis toujours et capricieuse à souhait, Rena' avait l'habitude d'obtenir tout ce qu'elle désirait, possédant de véritables goûts de luxe. La frustration lui était rapidement insupportable et ses fréquentes sautes d'humeur, son tempérament hystérique légèrement enclin à la folie, ne donne pas l'image d'une jeune fille de bonne famille telle que le conçoit la société. Elle fut incarcérée à Samarcande pour une peine de plusieurs siècles, après avoir décapité plusieurs de ses employés ! Immature, impulsive et imbue d'elle-même, la Reine de Cœur aime à être traitée en petite princesse !

Ses relations ;
Cousine du Prince Charmant, elle ne s'entend pas particulièrement bien avec celui-ci du fait de leurs insupportables caractères respectifs. Elle éprouve plus que de l'antipathie à l'encontre d'Alice et se trouve être en adoration devant Big Bad Wolf qui la traite avec égard et courtoisie comme tout véritable gentleman devrait le faire selon elle. Elle déteste les manières de Walrus et des Nettoyeurs en général... Elle déteste Jack et ses satanées farces vaseuses ! Au diable Halloween !

Carpenter

TAKEN
Sylar Black, Le Charpentier...

Son emploi ;
Tueur à gages, équipier de Walrus et membre des Epouvanteurs, Nettoyeur.

Son talent ;
Au choix.

Il était une fois ;
Introverti et froid jeune homme, Sylar est tout le contraire de son homologue Walrus. Issu de la célèbre et richissime famille Black, il a reçu une éducation stricte et disciplinée. Nul ne sait pourquoi cet adolescent timide, discret et intelligent est devenu tueur à gages suite à sa rencontre avec Walrus. Il semblerait que la folie de l'un ait séduit l'autre, mais peut être était-il lui-même d'ores et déjà détraqué à la base. Dans tous les cas, Sylar Black s'est retrouvé catapulté dans le monde des Tueurs à gages et en a surpris plus d'un par son adresse et ses aptitudes. La Police des Contes le suspecte d'avoir participé à plusieurs des crimes en série de Walrus. Adepte des poisons en tout genre depuis son plus jeune âge, ce fâcheux passe-temps avait le don d'insupporter au plus haut point ses parents... Il s'exprime toujours avec politesse et courtoisie et vouvoie la majorité des gens, y compris ses charmants géniteurs.

Ses relations ;
Cousin éloigné de Blanche Neige, il ne connait pas véritablement celle-ci faute de ne l'avoir aperçu qu'en de rares occasions durant les réunions familiales et les fêtes tenues par diverses familles de haut rang. On ne sait trop jusqu'à quel point il est lié à Walrus ni en quoi consiste véritablement leur relation. Il s'entend également très bien avec Alice et subit les assauts séducteurs répétés de Pearl, ce qui semble rendre son partenaire indéniablement furieux et jaloux: accentuant par là la suspicion qui pèse depuis toujours sur leur indéfinissable relation.

Roast Witch

TAKEN
Pearl Mallown, La Rôtisseuse...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs, Lieutenant.

Son talent ;
Contrôler les émotions, les décrypter, imposer les siennes... Alimenter les conflits ou calmer les plus virulentes conversations, tout ceci lui est possible dans une certaine mesure.

Il était une fois ;
Cette charmante jeune-femme semble avoir un sérieux problème en ce qui concerne les enfants. Surnommée la maison de l'horreur, sa demeure en pain d'épices, dont le Chapelier est l'architecte, fut découverte au fin fond des Bois Griotte sur les indications d'Hansel et Gretel. Squelettes d'enfants y furent retrouvés en multitude, et celle que l'on surnomma Roast Witch, la sorcière rôtisseuse, ne nia d'ailleurs pas les faits mais vanta au contraire les bien-faits du cannibalisme pour la peau ! Elle fut incarcérée à Samarcande pour plusieurs siècles et s'évada à la suite de Big Bad Wolf...

Ses relations ;
Elle a semble-t-il jeté son dévolu sur Sylar et porte donc tout naturellement un ressenti des plus antipathiques à Walrus. Elle est la grande amie de Jack.

Jack O'Lantern

FREE
Jack Skelligton, Le Maître d'Halloween...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs, Lieutenant.

Son talent ;
Pyroquinésie. Contrôler le feu, le modeler, ne pas le craindre, mais pas le créer. Non, cela, Jack en est incapable. Mais le maîtriser, ah ça oui ! Jack O'Lantern, le maître d'Halloween, le cultivateur de citrouilles, le pyromane !

Il était une fois ;
Jack est recherché pour de nombreux incendies volontaires, ainsi que pour meurtres, viols et mutilations. Il a en effet "cramé" de nombreuses jeunes-filles à Halloween, lorsqu'il avait 16 ans, et ainsi de suite durant les années suivantes... Dangereux pyromane et psychopathe, au tempérament dérangé et aux farces et facéties douteuses: Jack aime par dessus tout faire des farces ou proposer des bonbons peu recommandables en échange. C'est d'ailleurs de lui que provient cet étrange stéréotype de l'étranger louche et dangereux proposant un bonbon à de jeunes victimes potentielles !

Ses relations ;
Alice adore ses farces d'Halloween ! Mis à part la frêle adolescente, il est le seul à s'autoriser beaucoup de familiarité avec Big Bad Wolf, le taquinant lorsque bon lui semble. Il paraît aussi être l'unique à ne pas le craindre. Simple tempérament suicidaire ou léger début de folie, c'est un peu des deux chez Jack ! Il s'entend également très bien avec Pearl, la Sorcière Cannibale, ainsi que Marraine la Bonne Fée ! En revanche, la Reine de Cœur, qu'il aime plus que tout harceler de farces douteuses, ne l'apprécie guère !

Big Bad Wolf

TAKEN
Au choix, Le Grand Méchant Loup ...

Son emploi ;
Chef des Epouvanteurs, Tueur en série, accessoirement comploteur machiavélique.

Son talent ;
Au choix.

Il était une fois ;
Ce que vous devez savoir tient en partie dans le contexte et le résumé de page d'accueil. Violeur, cannibale et tueur en série: un personnage des plus sympathiques en somme ! De tous les êtres malveillants du monde des Contes, il s'agit sans aucun doute du plus tordu, du plus barge et du plus intelligent ! Big Bad Wolf, celui qui terrifie d'un regard, celui qui se rit du plus atroce des crimes, celui qui transcende, fascine et glace. Un jeune homme effrayant, à la noirceur inégalée et aux desseins méconnus. Son souhait le plus précieux ? La destruction, selon lui, la folie n'a pas besoin de justification. La simple mention de son nom fait trembler le plus brave des braves, et ses actes ne requièrent aucune justification. c'est ainsi. Nul ne ressort jamais indemne d'une confrontation avec Big Bad Wolf !

Ses relations ;
Alice est sa plus proche confidente, sans doute l'unique personne, si ce n'est Jack dont il autorise les blagues douteuses et remarques désobligeantes, pour qui il éprouve de la considération. Il possède un parapluie doté de parole (et d'un fichu caractère, soit dit en passant), qu'Alice lui chipe continuellement.

Puppet Master

TAKEN
Geppetto Tomaso, Le Marionnettiste...

Son emploi ;
Sous-Lieutenant de Roast Witch - Quatrième Escouade.

Son talent ;
Geppetto est capable de transformer des êtres humains en marionnettes animées et autonomes. Vulnérables au feu, ses créatures ont tout de même l'avantage d'éprouver la douleur dans une moindre mesure que l'être humain commun, et supportent par conséquent blessures diverses avec efficacité. Lesdites marionnettes ont la possibilité de revêtir une apparence humaine à tout point de vue, quelle que soit leur matière de base. On observe souvent des transformations à mi-chemin, entre l'homme et le pantin.

Il était une fois ;
Fils d’un menuisier célèbre, Geppetto Tomaso est né dans les quartiers riches de Wonderland. Malgré son indifférence pour les meubles et la décoration d’intérieur en général, le garçon se passionne pour l’art du travail du bois. Seulement, contrairement à son paternel, il choisit de se tourner vers la confection de poupées. Ses parents le surprirent souvent discutant seul dans sa chambre en conversation avec ses mannequins de bois comme s’il s'agissait de ses amis les plus intimes. Malheureusement, à mesure que son génie s’épanouissait, sa folie elle aussi, se mit à faire de même. Bientôt il se découvrit un penchant pour les petits garçons qu’il se plaisait à séquestrer et violer dans son atelier. Pourtant, ils finissaient toujours par grandir et perdre l’expression innocente qu’il admirait tellement chez ses confidentes de porcelaine ou de terre-cuite. Un jour finalement, il se décida à franchir un nouveau cap. Il changea pour la première fois un enfant de chair et d’os en un pantin articulé.

Plutôt habile, il est toujours parvenu à échapper à la vigilance des Traqueurs, mais il reçut tout de même une vilaine punition. Un jour, tandis qu’il était parti à la chasse d’un enfant perdu, il tomba sur Peter Pan, qui le réduisit aussitôt en charpie. Laissé pour mort, le Marionnettiste réussit tout de même à en réchapper grâce aux soins in extremis de Doctor Faust. Il rejoindra par la suite les Epouvanteurs en tant que Sous-Lieutenant de Roast Witch. Depuis son altercation avec le maître de Neverland, Geppetto est contraint de garder sur lui un appareil et un masque respiratoire. Difficile d’appâter les gosses avec un accoutrement pareil. En tout cas ça a l’air d’effrayer ses collègues de l’organisation, et ce n’est pas lui qui irait s’en plaindre.

Ses relations ;
Plutôt indépendant, il a du mal à se faire obéir de la Rôtisseuse qui ne manque pourtant pas d’imagination pour l’obliger à se soumettre. Il s’entend assez bien avec Faust avec qui il partage une grande passion pour l’anatomie et le corps humain en général. En revanche, il ne supporte pas le duo du Morse et du Charpentier qu’il se plaît à critiquer dès que les deux compères ne sont plus dans les parages. L'homme projetterait de s'associer avec Captain Hook afin de se venger de l'affront de Peter Pan, mais il ne s'agit pour l'instant que d'une rumeur.. Il est le créateur de Pinocchio et Nutcracker ; il est à la poursuite du premier tandis que le second est son plus fidèle subordonné.

Possibilité de modifier l'affaire Peter Pan pour des raisons esthétiques.


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 


Dernière édition par Walrus le Sam 1 Jan - 22:25, édité 2 fois
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PPs {Epouvanteurs} Mar 10 Aoû - 15:20

King of Mice

TAKEN
Sieben Maus, Le Roi Des Souris...

[Par Boogeyman]

Son emploi ;
Epouvanteur – Jouet d’Alice Caroll.

Son talent ;
S’il le désire, King of Mice peut faire apparaître une multitude de souris autour de lui. Cette technique est très utile lors des missions d’espionnage ou de filature. En combat, elle est bien plus difficile à maîtriser car il n’est pas aisé de diriger une armée aussi nombreuse tout en combattant en même temps.

Il était une fois ;
Parent éloigné de Small Mouse, Sieben est Epouvanteur à la solde d’Alice Caroll. Serviteur attitré de la fillette, il la suit dans tous ses déplacements afin de veiller à ce qui ne lui arrive rien. Pourtant, la blonde carnassière aurait mieux fait de se trouver un autre ange gardien. En effet, King of Mice est loin d’être à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée. Terriblement maladroit, il ne se passe pas un jour sans que le garçon casse quelque chose ou ne se fasse mal par mégarde. Mauvaises chutes, accidents en tous genre, voilà le lot de ce malheureux garçon. D’ailleurs, il semble que cela soit cette vilaine manie qui ait attiré la curiosité du bras droit de Big Bad Wolf.

Conçu lors d’un rapport adultérin, le nourrisson a été jeté aux ordures à peine sorti des entrailles matricielles. Faible et affamé, il fut ensuite recueilli par une vieille mendiante qui le trouva à moitié mort au milieu des immondices. Gamin des rues, il se découvre un pouvoir très utile pour commettre des larcins, et c’est pourquoi il ne tarde pas à se lancer dans le grand banditisme. Capturé par Blue Fairy, il sera ensuite enfermé à Samarcande jusqu’au jour de l’évasion du Grand Méchant Loup où il devient alors un Epouvanteur.

Ses relations ;
Véritable souffre-douleur de la gamine psychopathe, Sieben en a vu des vertes et des pas mûres. A la fois maltraité et cajolé par Alice, il ne sait toujours pas comment s’y prendre avec elle et fait de son mieux pour répondre à ses attentes. Plutôt discret, il n’a pas développé de liens particuliers avec les autres membres de l’organisation.

The Fairy Godmother

FREE
Narcisse Millefeuille, La Marraine la Fée...

Son emploi ;
Membre des Epouvanteurs, Lieutenant.

Son talent ;
Pouvoir de bénir ou maudire quelqu’un d’une phrase pourvu qu’il n’ait pas été baptisé par d’autres membres de sa famille ; la tradition se perdant à cause des prix élevés pratiqués par les Millefeuille – et du dommage causé par Narcisse à leur réputation –, le champ de ses victimes est de plus en plus important. Seule limite : plus la malédiction – ou la bénédiction – est importante, plus les contraintes menant à son exécution sont improbables. Par exemple, un prince peut être transformé en grenouille, mais la condition pour cette malédiction sera sa rencontre avec une vieille femme bègue et boiteuse ; un autre pourra être puni chaque fois qu’il se montre discourtois, mais son seul châtiment sera d’être forcé de se faire modérément mal. Si un autre membre de sa famille a béni - ou maudit - l'enfant, elle ne peut rien faire.

Il était une fois ;
Les Millefeuille étaient connus dans tout Malkins pour une particularité fort appréciée : leur don héréditaire de bénir ou maudire les nouveau-nés. A chaque naissance de la noblesse ou de la haute bourgeoisie, on les appelait pour accorder don ou bénédiction; à force de hauts tarifs, les travaux se faisaient plus rares, mais les jeunes Millefeuille étaient tout de même formés à bénir les nouveau-nés, fréquenter la bonne société et finir par épouser un membre de celle-ci.
Une telle perspective ne tentait pas la jeune Narcisse Millefeuille. En fait, elle l’ennuyait profondément. Elle n’avait pas envie de jouer les potiches auprès de la haute société ou de passer sa vie à admirer des bébés : non, elle voulait autre chose. De l’action. Du suspens. Elle s’ennuyait… Et ce fut purement par ennui que, quelques jours après ses seize ans, alors qu’elle était supposée bénir un abominable nourrisson braillard, elle lui souhaita de siffler par les oreilles sitôt qu’il croiserait une jeune fille rousse.

L’affaire fit scandale ; la réputation des Millefeuille fut durablement ternie ; Narcisse fut chassée de chez elle et déshéritée pour payer les frais du procès qui s’ensuivit. Réduite à la misère, la jeune fille trouva un emploi de vendeuse dans une boutique de filtres. Peu à peu, à force d’acharnement et d’audace, elle parvint à monter en grade et à économiser suffisamment pour racheter la boutique lorsque la propriétaire décida de quitter le commerce. Trois ans plus tard, elle était à la tête de sa propre entreprise.

Pourquoi une femme d’affaire couronnée de succès travaillerait-elle pour les Epouvanteurs ? La raison est simple : Narcisse vit pour l’adrénaline. Jeux, paris, affaire, ce ne sont là que des moyens pour elle de trouver l’excitation et le suspens dont elle rêvait dans sa jeunesse. Mener un double jeu d’informatrice, user de ses contacts et de ses ressources pour fournir élixirs et informations à Big Bad Wolf, parier sur celui-ci pour parvenir à monde nouveau… N’est-ce pas haletant ?!
Hédoniste convaincue, Narcisse est cependant une travailleuse acharnée – après tout, si l’on joue, c’est pour gagner, n’est-ce pas ? Son apparence excentrique et ses caprices extravagants sont une part de la personalité qu’elle se complaît à adopter pour mieux tromper la vigilance de ses adversaires. Et puis, de toute façon, a-t-elle besoin de se soucier des qu’en-dira-t-on lorsqu’elle est riche à millions ?!...

Ses relations ;
Elle entretient une relation plutôt conflictuelle avec Walrus, qui a plus d’une fois perdu contre elle paris ou parties de cartes et a dû payer des gages fort désagréables ; une nuit dans sa couche, par exemple… Son ego s’est également violemment heurté à ceux de Queen of Heart ou de Crazy Apple tandis qu’elle méprise Roast Witch, trop rêveuse à son goût. En résumé, elle s’entend avec peu de monde ; Big Bad Wolf est l’un des rares à trouver grâce à ses yeux, autodidacte comme elle… et fort plaisant à l’œil.
Elle entretient une relation particulière avec Liam Cavallonne, qu’elle a maudit à l’occasion d’une nuit partagée où le Prince se permit de critiquer peu aimablement ses performances. Elle reste cependant discrète sur le sujet : les Cavallonne sont une famille influente, et même les malédictions ne protègent pas d’un cortège d’assassin. D’un commun accord, les deux intéressés gardent donc le silence.

Jack of Heart

FREE
Sam Jingbells, Le Valet de Cœur...

Son emploi ;
Apprenti Epouvanteur. Valet de Renatta.

Son talent ;
Pour l'instant il ignore qu'il en a un, même si les gens en subissent déjà les effets. Lorsqu'il sourit, son interlocuteur se retrouve éblouit, de telle manière qu'il se fige quelques secondes. Plus tard, Sam pourra rien qu'en souriant, figer une personne pour une durée d'une heure au maximum.

Il était une fois ;
Sam Jingbells est né dans une famille plus que normale de Woollyland. Et sa vie aurait pu se dérouler tranquillement s'il avait été lui aussi normal. En effet, dès ses sept ans, ses parents remarquèrent la nature sadique de leur fils, il faut dire que sortir le poisson de l'aquarium et le regarder mourir en rigolant est assez parlant. Jusqu'à ses dix ans, il fit de son mieux pour se conformer aux standards de son entourage sans pour autant supprimer ses sombres pulsions. Sa vie changea entièrement lorsqu'il rencontra le lendemain de Nowel la Reine de Cœur et qu'elle lui proposa de rejoindre les rangs des Epouvanteurs en entrant à son service. Âgé de quinze ans maintenant, Sam s'est parfaitement bien intégré à l'organisation et effectue de petites missions pour Renatta.

Ses relations ;
De manière générale Sammy éprouve un profond mépris pour les adultes, en particulier ceux qui fixent des règles et œuvrent pour la justice. Bien entendu, il ne le montre pas et joue l'hypocrite à merveille.
Sa relation avec Renatta est complexe, disons qu'il lui est reconnaissant de l'avoir pris sous son aile et de lui apprendre diverse choses, mais Sam étant ce qu'il est il n'aime pas vraiment obéir. Il choisit d'écouter seulement les ordres qui lui plaisent et obtient généralement gain de cause lorsqu'il doit rendre des comptes en jouant de son côté mignon. Sam est également (et étrangement) un calmant efficace lors des crises d'hystérie de Rena, il est en quelque sorte l'adulte et elle l'enfant.
Tout comme la Reine de Coeur, il admire Irfane pour sa cruauté, sa classe, son charme ; bref si fan club il y a , Sam en fait partie. Au sein de l'organisation, le garçon a pris comme modèle Walrus, qui serait d'après lui «le mec le plus cool». Il déteste par contre Alice et ses manières trop extraverties (s'il fallait une autre raison : elle est blonde). L'adolescent aide parfois Jack – dont il apprécie l'humour - dans ses projets de farces contre Rena.


// Absent jusqu'au 11 Janvier //

Spoiler:
 
avatar
Walrus
team steak haché
team steak haché
HUMEUR : Bweh.
CITATION : « L'objet possédé est heureux tant que son propriétaire l'a à l'oeil... »

BOITE A JETONS : 0000

FICHE : La Cabane à Huîtres.
NOTEBOOK : Le moule à muffins
VIE SOCIALE : La pêche à la crevette
Revenir en haut Aller en bas

PPs {Epouvanteurs}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches-
Sauter vers: