AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue] Mer 23 Déc - 19:35

♥️ ♠️ ♣️

Geez...

    Il était de notoriété publique, ou du moins, si vous ne le savez pas encore, cela ne saurait tarder, que Fawn Day ne supportait pas Nowel, et ce pour maintes raisons. Avant la tragédie annuelle de kidnappings, le froid. Entre les sols recouverts de neiges et les températures qui n’en faisaient qu’à leur tête, notre pauvre frileuse ne savait que faire. Elle avait beau s’habiller aussi chaudement que possible, elle ne pouvait pas échapper à l’hiver, et son pauvre petit corps, trop sensible, en souffrait chaque année. Elle pourrait prétendre à un bon rhume, une indigestion de chocolat, une catastrophe quelconque ou la mort de son chat, mais non. Fidèle à elle-même, elle allait au travail, courait à la rescousse des plus démunis. Il fallait bien dire que, en cette période de fête, la Police des Contes avait besoin de tout son effectif, pour combattre les lutins et autres accidents divers.
    C’était son devoir de bouger son popotin, de secourir les civils en danger. Et, sans vanter son courage, il fallait être volontaire, pour braver le climat hivernal : pour l’occasion, c’était un travail en plein air.

    Et c’est pourquoi, malgré tout l’amour dont elle faisait habituellement preuve, elle se retrouvait dehors à grogner comme un chien devant un chat. Le but était de traînasser dans les rues, et d’aider quiconque serait attaqué par les masses graisseuses vertes et terriblement mesquines qu’étaient les sbires du Père Nowel. Arpenter la ville, afin de réduire le nombre de disparus de cette année. A ça, c’était mouvementé, chez les Traqueurs. Tous ceux qui n’avaient pas déjà subit les violences de la neige ou des lutins avaient rendez-vous dehors pour défendre les citoyens de Malkins. A remarquer que c’était l’une des périodes de l’année où le travail ne manquait pas.
    Pourquoi fallait-il que Nowel soit froid ?

    Ces viles créatures filaient de partout, vicieuses, rapides. Fawnie n’avait certes pas encore eu l’occasion de sauver qui que ce soit, mais cela ne saurait tarder. Elle ne faisait que d’arriver. Si Nowel n’avait jamais existé, elle serait dans son bureau, au chaud, et ce ne serait pas la crise. Malgré toutes les mises en gardes, les préparations, le travail assidu de la Police, cette fête restait un désastre.
    La demoiselle remontait une rue plutôt paisible, en cette soirée. Les consciencieux ne traînaient plus dehors, et se reposaient devant le feu de leur cheminée, accompagnés d’un bon lait chaud au miel. Ceux-là avaient un sapin consciencieusement décoré, et leurs chaussettes étaient consciencieusement accrochées à l’endroit stratégiques. Ah ! Comme ces gens-là étaient heureux. A vrai dire, elle était aussi consciencieuse, en un sens, puisqu’elle n’avait ni sapin, ni cheminée. Et pourtant, elle traînait dans la rue toute seule.
    Et on se demande qui d’elle, la traqueuse, ou des civils, avaient le plus de risques de se faire kidnapper ?

    Sûre, elle était armée. Sûre, elle avait de l’expérience en combat rapproché. Sûre, elle était formée à ce type de situation. Et pourtant, le calme l’incita à relâcher sa garde. Déjà qu’un certain instinct bidon bloquait l’idée qu’elle puisse se faire attaquer, là, ce fut… limite le comportement d’un bleu. Elle sorti son paquet, une cigarette, et se mit tranquillement à fumer. Elle n’était pas bête. Si jamais un bruit suspect pointait, elle pouvait réagir tout aussi bien avec ou sans clope dans le bec. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était qu’on lui saute dessus. La facilité avec laquelle les lutins la mirent à terre fut déconcertante. Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir plus longtemps que son visage s’enfonçait dans la neige, que l’objet de son futur cancer volait au loin, et qu’un violent coup sur la tête lui faisait perdre conscience. Elle sombra brutalement, sans même avoir le temps de réagir. Elle eut vaguement le temps d’apercevoir un pied terriblement vert, et puis pouf. Il fallait avouer que dans la catégorie « venez me kidnapper », elle était pas mal dans son genre.


STOP
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue] Jeu 24 Déc - 17:56

Matteo della Chiave adorait Nowel. C’était l’occasion pour lui de répandre sa joie de vivre et son amour, surtout son amour à ceux et celles, surtout celles, qui en avaient besoin. Grâce à la fabuleuse fortune de sa famille, il pouvait également faire preuve de sa grande générosité en distribuant cadeaux ici et là. Il avait déniché un petit quelque chose pour chaque membre de l’escouade et était particulièrement fier du gadget offert à son patron : un petit miroir de poche enchanté, qui vous indiquait si votre bouille était en ordre, si vous aviez un truc coincé entre les dents ou une mèche de cheveux rebelle. Affichant un air angélique, Barbe Bleue avait tendu le paquet à son supérieur, retenant de peine et de misère un énorme fou rire. Oh, ce qu’il se trouvait marrant.

« Je pense que le fabricant s’est inspiré de toi, parce que ce truc est étonnamment cinglant. Tu me diras, c’est la vérité qui fait mal. N’empêche, je ne m’attendais pas à ce qu’il me trouve cerné… » avait-il raconté à Curkain Sheen, une fois remis de son hilarité.

Il avait ensuite fait le tour du bureau, muni d’un ballot rempli de cadeaux. Et voilà pour toi mon Oriel adorée, tu sais que je t’adore sous ta version féminine, et tiens, Froggy chérie. Tu fais quelque chose ce soir? Oui? C’est marrant, tu me dis ça depuis qu’on se connaît. Et hop, un pour Sandman, un autre pour Eve, un pour la petite nouvelle. Arrivé devant le bureau de son grand pote Lucian, il s’empressa de se coiffer du bonnet, d’enfiler les moufles et d’enrouler autour de son cou le foulard que lui avait si gentiment tricoté son collègue. Tu vois, je les porte tout le temps?! Pour son Zombie préféré, il avait acheté une vingtaine de balles de laine de toutes les couleurs imaginables. Tiens, j’attends des soutifs au retour des vacances! Et pour ceux qui oseraient accuser ce cadeau de ne pas être tout à fait désintéressé, Barbe Bleue répliquerait que Lucian adorait tricoter. Hein, c’est pas vrai, Lulu?

Ne restait qu’un seul présent au fond de son sac. Mais où était donc Fawn? Matteo s’enquit des allers-et-venues de sa coéquipière et on l’informa que celle-ci était partie en vadrouille… pardon, en patrouille à travers les rues de la ville. Bon, il la retrouverait assez vite, non? Fawn Day était plutôt impossible à rater. Joggant à travers Candyland, il finit par apercevoir la silhouette de la jeune femme à travers la tempête de neige.

« Fawn… J’ai un truc pour toi! » s’écria-t-il en lui envoyant la main.

Une ombre passa et il plissa des yeux, réalisant que la figure de Fawn s’était évanouie. Avait-elle glissé sur une plaque de glace vicieusement cachée sous la neige? Ou bien serait-ce un autre coup des sbires du Père Nowel? Oh oh. Matteo, tire ton électrisant, mon cher ami. Faisant quelques pas en direction de Fawn, ou plutôt, l’emplacement où Fawn se trouvait quelques secondes plus tôt.

Il n’entendit même pas les Lutins s’approcher de lui par-derrière et subit ainsi un sort identique à celui de sa collègue. Ne vous inquiétez pas, mesdames et messieurs. La Police des Contes maîtrise la situation. Il y a sûrement une foutue porte sur Bank’Ize Land… non?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue] Lun 28 Déc - 14:24

    Mauvaise année pour les Traqueurs ! La fatigue et le surmenage engendrés par les méfaits de Big Bad Wolf s'ajoutaient à la panique traditionnelle de Nowel. Comment s'étonner, dès lors, que de très respectables agents commettent quelques légères erreurs ? Non, décidément, personne n'était à blâmer dans cette malheureuse affaire, sinon les lutins et l'esprit tordu du Père Nowel !

    Cela dit, le sacrifice de nos deux héros ne fut point vain : deux adultes, ça prend plus de place que des enfants et la charrette que traînaient les lutins derrière eux fut donc soudain pleine à craquer. Contrariés par le fait, les créatures, plutôt paresseuses, décidèrent de ramener directement leur récolte avant de revenir chercher d'autres proies. Ce choix permit à Dorothy Smeening et à Arthur Lobfield, âgés de treize et huit ans respectivement, de rentrer chez eux en cette nuit de Nowel, les lutins décidés à les attraper étant plus occupés à rapatrier leur fardeau : on peut donc dire que les deux Traqueurs leur sauvèrent la vie, quoiqu'indirectement, ce qui est quand même émouvant.

    Fawn et Matteo considéreraient-ils la situation avec cette joie particulière des martyrs volontaires ? Douteux, malheureusement ! Même ceux qui jurent de servir sous les ordres de la Loi et de la Justice manquent parfois scandaleusement de sens du sacrifice. Soucieux de rentabiliser directement leur prise, les lutins traînèrent leurs corps inconscients jusqu'aux portes de l'usine et les y larguèrent peu cérémonieusement avant de partir vers d'autres horizons riches en victimes à kidnapper. Les deux collègues sauraient bien se réveiller tout seuls et commencer à travailler - c'était là, du moins, le raisonnement astucieux que les lutins, race peu réputée pour son intelligence il est vrai, développèrent avant de repartir en sifflotant un chant de Noël passablement obscène.

    Fawn et Matteo profiteraient-ils d'être près des portes et encore à l'extérieur de l'usine pour fuir en courant, esquivant les jets de boules de Nowel des sapins de garde ? Ou tenteraient-ils héroïquement, au contraire, d'y pénétrer pour en explorer les mystères, y reconnaître des disparus peut-être connus ou saboter les machines ? La réponse au prochain épisode !
avatar
Miss Modération
la plantaventureuse
la plantaventureuse
HUMEUR : Vicieuse ♥
CITATION : Je suis Dieu. \ô/

BOITE A JETONS : 0000

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

La Police des Contes maîtrise la situation. [PV Barbe Bleue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique» Italian police probe Vatican bank officials» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti» Élévation a la prêtrise du clerc skaski
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: rp-
Sauter vers: